Magazine Politique

Quand UBS “informe” …

Publié le 19 janvier 2009 par Kalvin Whiteoak

250px-aig_logosvgLes aimables actionnaires de UBS ont reçu ce matin un mail presque ésotérique vantant les mérites d’une acquisition aux USA, mais comprenant les trois phrases sibyllines suivantes:

a) L’unité Actions d’UBS Investment Bank vient d’annoncer qu’elle a conclu un accord contraignant en vue d’acquérir les activités basées sur les indices des matières premières de AIG Financial Products Corp, y compris les droits de AIG dans le DJ-AIG Commodity Index;

b) Le prix d’achat de la transaction est de 15 millions de dollars, à verser lors de la clôture de la transaction, auquel s’ajoute un montant pouvant aller jusqu’à 135 millions de dollars dans le cours des 18 mois prochains en fonction des bénéfices futurs des activités acquises;

c) La finalisation de la transaction est soumise à des conditions règlementaires et autres. Rien ne permet de garantir que ces conditions seront satisfaites.

On est ravi d’apprendre qu’on est quasi certains de ne pas remplir certaines conditions règlementaires du côté UBS.

Ce qui n’est pas étonnant avec la banque aux trois clés dont aucune n’ouvre sur la transparence.

Et surtout lorsqu’il s’agit de reprendre des activités de AIG. American International Group, Inc. (AIG) est le leader mondial de l’assurance et des services financiers mis sous tutelle par le gouvernement américain en septembre 2008 … et le contrat conclu par UBS porte sur l’achat d’activités de “casino” sur matières premières.

L’histoire continue donc avec l’argent du contribuable helvètique bienveillant.


Vous pouvez lire aussi :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • UBS : la société poubelle aux îles Caïmans

    Certains se demandaient si le plan de sauvetage UBS avait été intégralement rédigé par ses propres têtes-pensantes internes: il n’y a plus de doute depuis... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • UBS : qu’y a-t-il hors bilan ?

    On sait que les CDS (Credit Default Swaps) sont des instruments financiers hautement spéculatifs qui se traitent sans fonds propres importants, sans... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • UBS : le plan du PS tardif et insuffisant

    On comprend la réaction du PS : légiférer par voie d’ordonnances comme si le pays était envahi par les Martiens relève non pas de la responsabilité active mais... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Action UBS : encore un petit effort …

    Ce matin vers 10 h 45, l’action de cette chère UBS-BNS-Cayman frisait les Fr 15.40 Son plus bas historique est de Fr. 15.18 On va probablement s’en rapprocher... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • UBS : nos pirates aux Caraïbes

    On a déjà eu l’occasion de dénoncer ici la maladresse insigne avec laquelle le Conseil fédéral s’est laissé entrainer vers la formation d’une société de domicil... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • UBS : abyss saison 2

    A la vitesse à laquelle le titre de notre chère banque proto-nationalisée et subventionnée (Fr. 14.20 vers 9 h 40 ce matin) descend, il reste encore huit jours... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Conjoncture : UBS juge et partie

    Il paraît que l’UBS Investment Bank emploie encore des experts. Dont acte, nous on n’avait pas remarqué. Et il semble que ceux-ci continuent de réfléchir, et... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Kalvin Whiteoak 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines