Magazine Culture

Amel : “J’aurais préféré être éliminée suite au premier conseil”

Publié le 19 janvier 2009 par Tommy

2-amelComme vous le savez certainement, sinon vous l’apprenez dès à présent, Amel est partie dès le premier jour de l’aventure de Koh-Lanta le retour des héros. Suite à sa défaite à une épreuve, qui éliminait d’entrée de jeu, deux candidats de Koh-Lanta.

Les deux candidats à être éliminé dès le départ étaient Amel et Jean-Bernard. Vous retrouverez l’interview de Jean-Bernard suite à sa défaite.

Amel revient sur son élimination dans cette interview…

Quelle a été votre réaction quand vous avez reçu la fameuse lettre pour participer à une nouvelle saison de Koh Lanta ?
Je n’y ai pas cru et je n’ai pas accepté la demande. Puis, j’ai changé d’avis suite à un défi avec mon mari et de longues conversations avec des anciens candidats. J’ai demandé à la production s’il était possible de passer le casting où j’ai finalement été retenue. Tout s’est passé à la dernière minute.

amelQuel était exactement ce défi avec votre époux ?
Mon mari était persuadé que je ne pouvais pas tenir deux jours sans voir nos filles. Il ne fallait pas me dire ça (rires). Il m’a lancé un défi auquel je n’avais pas pensé. Je voulais voir jusqu’où je pouvais aller en laissant deux gamines de un an et demi et trois ans à la maison. En plus d’une vraie préparation psychologique, il fallait expliquer aux enfants la durée indéterminée de mon absence et leur en faire comprendre les raisons.

Étiez-vous confiante quand Denis Brogniart a annoncé, dès votre arrivée, l’élimination de deux candidats à l’issue d’une première épreuve ?
Ça a été avant tout un coup de massue. Nous nous sommes imaginé tous les scénarios possibles, mais pas celui-ci. J’ai eu aussitôt une pression, non seulement le casting n’a pas suffi, il fallait prouver une nouvelle fois que nous avions notre place dans cette aventure. Instinctivement, mon regard s’est porté vers Romuald, un candidat sportif. Je me suis dit que j’avais toutes mes chances avec lui à mes côtés.

Suite à votre élimination du Retour des héros, vous avez déclaré que vous souhaitiez montrer que votre victoire, il y a 6 ans, n’était pas le fruit du hasard. Vous a-t-on fait des remarques sur sa légitimité ?
Je n’ai eu que des retours positifs de la part de mon entourage. En revanche, la presse m’a souvent cataloguée comme « la gagnante qui n’a remporté que la dernière épreuve ». C’est un peu agaçant de devoir prouver que l’on a mérité sa victoire. Même si on ne remporte pas tous les conforts et immunités, tenir le coup pendant toute la durée de l’aventure est particulièrement difficile psychologiquement. Peut-être que certains ne se rendent pas vraiment compte depuis leur canapé, mais le simple fait de participer à Koh Lanta est une épreuve en soi.

Ne craigniez-vous pas d’autres réflexions après votre passage éclair dans cette nouvelle saison ?
Les remarques sont positives pour le moment, mais cela ne change rien pour moi. La compassion ne m’empêche pas de considérer ce nouveau Koh Lanta comme une vraie défaite personnelle. J’aurais préféré être éliminée suite au premier conseil, mais pas avant le jeu. Je suis vraiment partie pour rien, à part me mettre dans la boue jusqu’à la taille.

amelrAllez-vous suivre, en tant que téléspectatrice cette nouvelle saison ?
J’ai envie de voir tout ce que j’ai loupé. J’ai hâte de suivre le parcours de Clémence et Moundir. J’espère les voir arriver en finale, mais c’est toujours difficile de faire des pronostics à ce stade du jeu.

Que pensez-vous de la bande-annonce du deuxième épisode où on voit ce dernier visiblement très en colère ?
Moundir est peut-être trop impulsif et entier, il ne prend pas de gants. Son cas est difficile à défendre si on ne le connaît pas. Moi-même, j’ai appréhendé avant de le rencontrer. J’avais cette image de l’homme qui voulait presque frapper une candidate à Koh Lanta, pourtant tout le monde me faisait des compliments sur lui. Au final, je peux dire qu’il a une aussi grande gueule qu’un grand cœur.

Aujourd’hui, avec le recul, que vous a apporté l’expérience Koh Lanta dans votre vie ?
Une assurance personnelle. J’ai pu également prouver à des millions de téléspectateurs que j’étais capable de faire beaucoup de choses malgré les apparences.

Que reste-t-il des 100 000 euros remportés en 2002 ?
Plus grand-chose après six ans (rires). Cette somme m’a permis d’aider mes proches et de concrétiser certains projets personnels. Cela donne vraiment du beurre dans les épinards, sans pour autant changer une vie. Ce n’est d’ailleurs pas plus mal…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tommy 144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte