Magazine

50 millions d'euros pour dépolluer la "baie poubelle" de Hann

Publié le 19 janvier 2009 par Black2004
Le Sיnיgal va financer un projet de dיpollution de la baie de Hann, א Dakar, surnommיe "la baie poubelle", grגce א deux prךts d'un montant total de 50 millions d'euros dont les conventions ont יtי signיes lundi avec la France et la Banque europיenne d'investissement (BEI).

L'Agence franחaise de dיveloppement (AFD) prךte au Sיnיgal 30 millions d'euros (19,7 milliards FCFA) et la BEI 20 millions d'euros (13,1 milliards FCFA).

Il s'agit de "la premiטre opיration de dיpollution industrielle de grande ampleur au Sיnיgal", ont soulignי l'ambassadeur de France Jean-Christophe Rufin tout comme le reprיsentant de la BEI Jack Reversade, durant une confיrence de presse aux cפtיs des ministres sיnיgalais de l'Environnement et de l'Economie.

Le projet doit permettre "de faire retrouver א la baie de Hann son lustre d'antan et de lui faire redevenir ce qu'elle n'aurait jamais d� cesser d'ךtre, l'une des plus belles baies du monde", a souhaitי le ministre de l'Economie Abdoulaye Diop.

Actuellement, "71 unitיs industrielles sont installיes tout au long de la baie et y rejettent directement leurs effluents", a ensuite prיcisי Amadou Lamine Dieng, directeur de l'Office national de l'assainissement du Sיnיgal (ONAS), maמtre d'oeuvre du projet.

Concrטtement, un canal devrait ךtre crיי pour collecter les rejets industriels et les eaux usיes domestiques pour les conduire vers une toute nouvelle station d'יpuration. Une fois traitיs, ces effluents seront rejetיs dans le fond de l'ocיan, א trois kilomטtres de distance, "afin de bיnיficier du pouvoir auto-יpurateur de l'ocיan", selon un communiquי.

Les travaux devraient dיbuter en 2010 et s'achever en 2012, voire "au plus tard en 2014", selon M. Dieng.

"Le montage de l'opיration engage par ailleurs fortement les industriels puisque le systטme de tarification doit les conduire א prendre en charge une partie du co�t de l'assainissement", a soulignי M. Rufin, יvoquant l'introduction du principe "pollueur-payeur" au Sיnיgal.

L'ambition, selon le communiquי, est "la restauration durable de la qualitי des eaux de la baie" pour "protיger le milieu marin et amיliorer la situation sanitaire des populations riveraines, soit 55.000 personnes".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par djibril
posté le 31 mars à 16:08
Signaler un abus

salu a tout le monde. En tant que habitant de hann belair,le probleme de la baie est de en plus serieux, dans nos coeurs on espere une amelioration,mais helas le probleme est a la fois economique et coruptionnel. Economique;parceque on dispose pas d"assez de moyen pour la maintien de la propreté. Et quand il ya un peu de moyen les resposables de la baie detournent,vole, l^argent

A propos de l’auteur


Black2004 38 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte