Magazine Culture

Rythmes

Publié le 19 janvier 2009 par Menear
...depuis mon premier jour de boulot je crains qu'on me dise, qu'on me propose, qu'on me sonde, qu'on vérifie auprès de moi, qu'on tâte le terrain, qu'on se faufile, qu'on essaie de voir si, qu'on me fasse comprendre, qu'on me demande, qu'on m'exige, qu'on me pose des conditions, qu'on me sorte des impossibilités de ou des nous ne nous sommes pas compris sur ; la peur d'une chose : devoir passer à temps plein ; depuis le début je l'ai senti venir, et d'une parce que le boulot est là, et de deux parce que j'ai l'impression (l'impression) de le faire comme il faut ; mais depuis le début aucune solution alternative, aucune entente cordiale qui arrangerait tout le monde, simplement des contraintes et des contraintes encore ; et mercredi dernier mon responsable qui me demande si ça me dirait de faire des heures sup' ; réponse : non-pas-du-tout ; mais nuancer la chose, puisque dans un futur proche il se pourrait que, il faudrait que nous puissions, il serait préférable que, ce ne serait pas impossible de, il serait appréciable qu'en fait ; et même moi de mon côté, savoir que dans ce même futur proche, ce serait bien d'avoir un peu plus, un peu plus qu'un demi-salaire smiqué, qu'il faudra réfléchir, faire des concessions, des jolies concessions la-la-la ; mais le passage à temps plein me fait freiner des quatre fers à la fois ; la seule question du temps de cerveau disponible en ligne de mire : quand écrire et surtout comment ? une fois passé à temps plein (boulot), c'est à dire à temps broyé (travail) ; question de timing : cette accroche se produit la semaine où je commence enfin à apprécier mon rythme alterné : trois jours boulots, trois jours travail, un jour baisser le pied ; de cette façon, je ne me crame pas la tête à répéter les mêmes opérations cinq jours de suite (commandes, téléphone, chat, e-mail, commandes) et je ne me zombifie pas non plus à force d'enfermement à l'intérieur de ma tête ; l'équilibre est là, reposant ; alors un jour de boulot en plus, pourquoi pas, c'est à l'étude (mon jour baisser le pied baisé par conséquent), mais le passage à temps plein, plein trop-plein, ce sera plus délicat ; je ne suis pas Kafka, je ne sais pas écrire la nuit...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Concert Beat Assailant pour les Rythmes de la Mémoire

    Concert Beat Assailant pour Rythmes Mémoire

    Sous la direction de Franck Biyong, les Rythmes de la Mémoire se poursuivent jeudi et vendredi prochain respectivement sous les thèmes de l'Amérique du Nord et... Lire la suite

    Par  Soulsista
    CULTURE
  • Sur les rythmes de l'esprit: le pélérinage à la Mecque )

    rythmes l'esprit: pélérinage Mecque

    Un rythme spirituel , celui qu' on sent en nous, en voyant la mosquée de La Mecque . Un rassemblement unique au monde  ! On parle de quatre millions de musulman... Lire la suite

    Par  Bakrim76
    CULTURE, MUSIQUE, MUSIQUE DU MONDE
  • Les rythmes scolaires en question.

    rythmes scolaires question.

    -Luc Chatel : Ministre de l'Education Nationale-L’école française est dans une mauvaise passe. De nombreux postes de professeurs sont supprimés grâce au nom... Lire la suite

    Par  Vindex
    CULTURE, SOCIÉTÉ
  • Les rythmes de l' Iran

    rythmes Iran

    La musique perse est l' une des très anciennes musiques du monde .Elle vient d' une civilisation qui a résonné dans le ciel avant l'arrivée de la civilisation... Lire la suite

    Par  Bakrim76
    CULTURE, MUSIQUE, MUSIQUE DU MONDE
  • Vide et plein

    Vide plein

    Le blog est bien silencieux ces temps-ci... J'ai déserté ces pages depuis un moment. Un passage à blanc, non pas à vide dans le réservoir d'idées toujours plein... Lire la suite

    Par  Detoursdesmondes
    BEAUX ARTS, CULTURE
  • « Tous complices » – Nicci French

    Tous complices Nicci French

    Encore une pépite de brocante (décidément, je devrais faire ça plus souvent) que je vous présente dans cette nouvelle chronique lecture. Lire la suite

    Par  The Cosmic Sam
    CULTURE
  • Haiku Kurouchi forge artisanale

    Haiku Kurouchi forge artisanale

    Un peu d'histoire. Au début est le minerai de fer. Celui-ci se carbure lorsque brûlé sur du charbon de bois. Le charbon dégage du monoxyde de carbone au... Lire la suite

    Par  Chroma
    ASIE, CULTURE, MANGA

A propos de l’auteur


Menear 147 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine