Magazine Société

Malgré l’augmentation de tous les délits, vols, viols, violences, infractions et escroqueries, la délinquance est en baisse…

Publié le 19 janvier 2009 par Oz

delinquance.JPGSelon l’observatoire national de la délinquance, celle-ci est très nettement en baisse (on peut consulter une cartographie et tous les chiffres ici). La ministre de l’intérieur Michèle Alliot-Marie s’en est félicitée aujourd’hui lundi 19 janvier 2009, et elle a bien raison car les bons chiffres du gouvernement ne sont pas légion. Alors quand on peut annoncer que la délinquance a considérablement baissé de 0,86 % il n’y a pas de raison de s’en priver. D’autant que le détail démontre qu’il s’agit en effet d’une véritable performance arithmétique.Si on lit bien les compte-rendus qui en ont été faits par les agences de presse, par exemple celui-ci, ou encore celui-là, on comprend que cette baisse de la délinquance s’explique en effet par :-L’augmentation des violences et vols à main armée (+15,40%).

-L’augmentation des violences aux personnes (+2,40%).

-L’augmentation des vols d’établissements industriels et commerciaux (+20,46% !).

-L’augmentation des violences gratuites (+6%).

-L’augmentation des infractions économiques et financières (+10,31%).

-L’augmentation des escroqueries et abus de confiance (+20%).

-L’augmentation des violences intrafamiliales (non chiffrée…)

-Accessoirement par l’augmentation des règlements de compte dans le Milieu (+117,24%)

« Les objectifs fixés par Nicolas Sarkozy sont atteints ou en voie de l’être », a cru utile de préciser en substance  la locataire de la Place Beauvau. On ne saurait mieux dire. Finalement, à part la récession, le chômage et la descente en flèche de son pouvoir d’achat, on ne  craint plus grand-chose en France en 2009, si l’on met bien sûr de coté les vols, violences, agressions, viols, et autres escroqueries.

Evidemment, il y a une explication à cette baisse de la délinquance malgré l’augmentation de tous les délits, vols, viols, violence, infractions et escroqueries… C’est que la catégorie des « atteintes aux biens » a elle en effet considérablement diminué. De 5,08 %. Mais comme elle représente les deux tiers de la délinquance, elle pèse beaucoup plus sur la moyenne générale… Précision : l’atteinte aux biens, se sont notamment les vols à l’étalage, les vols de vélos, d’autoradio, les cambriolages. Les voleurs d’oranges sont sous contrôle, les auteurs d’abus de confiance et d’infractions financières, eux, courent toujours.

Olivier Zilbertin.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Oz 2435 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine