Magazine

PROCÈS EN APPEL POUR VIOL ET DÉTOURNEMENT DE MINEURE : “Maathiou” et compagnie hument l’air de la liberté

Publié le 20 janvier 2009 par Black2004

La bande d’Ismaďla Fall alias « Maathiou » et compagnie respire maintenant l’air de la liberté aprčs avoir été condamnée pour une histoire de viol sur mineure. La cour d’Appel de Dakar vient d’ordonner la relaxe de « Maathiou » et de Wissam Kassam. Bassirou Fall et Amadou Danga Sabaly écopent de peines de six mois ferme déjŕ couvertes par leur séjour carcéral.

Ismaďla Fall alias « Maathiou », Wissam Kassam, Bassirou Fall et Amadou Danga Sabaly ne regrettent pas d’avoir fait appel. Rendant son délibéré, la cour d’Appel de Dakar a infirmé, hier, le premier jugement contre Ismaďla Fall alias « Maathiou » et Wissam Kassam. Elle a relaxé les deux prévenus du délit de viol qui leur avait coűté trois ans ferme devant le tribunal correctionnel, le 30 juin 2008.

Par contre, la cour a confirmé le jugement déclarant coupables Bassirou Fall et Amadou Danga Sabaly du délit de détournement de mineure. Mais elle a revu ŕ la baisse leur peine de deux ans dont huit mois ferme, en les condamnant ŕ six mois ferme. Ils sont également libres puisque étant en prison depuis juin 2008.

Cependant, la cour d’Appel a condamné les deux prévenus ŕ payer ŕ Mamadou Mbengue, pčre de la mineure O. K. Mb., la somme de 500.000 francs Cfa en lieu et place des dix millions que le tribunal avait alloués au plaignant représentant sa fille. L’Avocat général, qui avait jugé « incontestable » le délit de viol, avait demandé ŕ la cour d’infirmer le jugement en premičre instance. Tout comme les avocats de la partie civile.

A l’origine de cette histoire, il y a la fugue d’O. K. Mb., âgée de 16 ans. Elle avait cherché refuge chez sa copine. Au cours de sa fugue, O. K. Mb a soutenu avoir eu des relations sexuelles avec les différentes personnes citées dans l’affaire. O. K. Mb. avait indiqué ŕ la barre de la cour d’Appel connaître ses violeurs. A son avis, tous les prévenus ainsi que d’autres individus qu’elle avait cités et qui n’ont pas comparu ont eu ŕ entretenir avec elle des relations sexuelles contre son gré.

Wissam Kassam avait reconnu les faits et soutenu avoir connu la fille par le biais de Makéba, l’une des anciennes compagnes d’O. K.Mb. Il avait souligné que leurs rapports sexuels se sont déroulés avec le consentement de la jeune fille, tout en précisant que celle-ci lui a menti sur son identité et son âge. La fille avait soutenu qu’elle était mariée et divorcée et mčre de deux enfants. C’est cela, ŕ l’en croire, qui l’avait poussé ŕ coucher avec elle. Quant ŕ Ismaďla Fall, prévenu pour viol sur mineure, il avait nié de quelconques relations sexuelles avec la jeune fille.

« Je n’ai jamais été seul avec la fille dans une chambre », disait-il. Dans le procčs-verbal des enquęteurs, Makéba et sa sœur indiquaient pourtant avoir surpris la jeune fille nue, en compagnie de « Maathiou ». Mais celui-ci avait remis en cause ces témoignages.

O. K. Mb. a par ailleurs indiqué avoir passé quatre nuits chez Bassirou Fall, frčre de « Maathiou », qui est prévenu pour le délit de détournement de mineure. Celui-ci a balayé d’un revers de la main les accusations portées ŕ son endroit. Il avait reconnu toutefois que par deux fois la jeune fille avait voulu passer la nuit chez lui. Amadou Danga Sabaly déclarait avoir connu O. K. Mb. ŕ Liberté VI, sur les deux voies. Depuis ce jour, il n’a jamais revu O. K. Mb, disait-il. Celui-ci a souligné ŕ la barre que la victime n’a jamais passé une seule nuit chez lui, contrairement aux déclarations de la fille mineure.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Black2004 38 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog