Magazine

LUTTE CONTRE LA MORTALITE MATERNELLE ET INFANTILE : Safiatou THIAM lance le programme « Badjénou Gokh »

Publié le 20 janvier 2009 par Black2004

En visite dans la capitale du Fouladou ce Lundi 19 Janvier, Madame la ministre de la santé et de la prévention médicale a lancé le programme « Badjénou Gokh » dans cette partie méridionale du Sénégal. Un programme qui sert ŕ lutter contre la mortalité maternelle et néo-natale qui préoccupe tant les populations tout comme les autorités.

La place des arčnes de Kolda située au cœur de la ville dans le quartier Doumassou, s’est avérée trop étroite pour abriter la cérémonie de lancement du programme « Badjénou Gokh » par la ministre Safiatou THIAM en compagnie de son homologue des forces armées et maire Bécaye DIOP. Cette idée du président de la république consiste ŕ réduire considérablement d’ici 2011 la mortalité maternelle et infantile. Il s’agit selon le Docteur Safiatou THIAM d’identifier, de responsabiliser et de former des femmes modčles et disponibles dans chaque localité (quartier ou village) pour en faire des conseillčres principales dans la prise en charge des difficultés pré – péri- et post natales. Car selon un technicien supérieur de la santé « l’expérience de nos ancętres a montré que les problčmes de santé de la reproduction sont solubles par des conseils pratiques. Ce qui se faisait ŕ merveille depuis des temps immémoriaux a –t-il insisté ». Il faut dire que le choix de Kolda s’explique par son taux élevé de décčs de femmes en post – partum. Car selon Docteur SENE « 65% de femmes connaissent des difficultés d’accouchement faute de visites prénatales ». Or il est urgent d’inverser cette malheureuse tendance pour que plus jamais une femme ne perde la vie en donnant la vie.

L’engouement et l’adhésion populaire a Badjénou Gokh

Le cachet populaire de la cérémonie de lancement de Badjénou Gokh n’est plus ŕ démontrer. Car hier tôt le matin, hommes, enfants et surtout femmes ont pris d’assaut la route de l’aéroport avant de remplir comme un œuf la place des arčnes. Une forte mobilisation qui témoigne de leur attachement ŕ cette initiative dite « salvatrice » du chef de l’Etat. Selon N’dčye Marčme DIALLO une des responsables des femmes de la commune « nous sommes trčs satisfaites de cette initiative puisqu’elle va réduire considérablement la mortalité maternelle qui hante notre sommeil quotidien ».

Pour sa part, Amadou Tidiane SABALY le responsable local du SUTSAS a profité de la visite de Mme la ministre pour dénoncer les difficultés que traverse l’hôpital régional de Kolda qui d’ailleurs perturbent quotidiennement son fonctionnement. Les problčmes de cette structure sanitaire ont pour noms : déficit de gynécologue, de sage-femmes, d’infirmiers bref de personnels qualifiés a t-il soutenu.

Safiétou Thiam ne voulait pas se rendre ŕ l’hôpital, malgré l’insistance du personnel

Par ailleurs, Mme le Ministre s’est rendue ŕ l’hôpital de Kolda sur insistance des travailleurs (elle avait refusé d’y aller, c’est aprčs insistance du gouverneur, dit-on, que Mme le Ministre s’est résolue ŕ mettre les pieds ŕ l’hôpital de Kolda). Face aux multiples doléances du personnel, Safiétou Thiam s’est intéressée plus ŕ l’hygične de l’Hôpital qu’au déficit de sage-femmes , de gynécologues, bref de personnel qualifié, sur lequel ont beaucoup insisté les travailleurs.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Black2004 38 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte