Magazine Beaux Arts

Les charmes de navigation des îles Carolines

Publié le 20 janvier 2009 par Detoursdesmondes
Hos_AMNH
Ce sont les livres de voyage de l’Uranie et de la Physicienne, corvettes dirigées par Louis de Freycinet lors des années 1817 à 1820, qui mentionnent les premiers l’existence de ces objets :
« À leurs croyances se mêlent beaucoup de superstitions. Ils pensent, par exemple, que lorsqu’ils possèdent la queue d’une certaine raie dans leur pirogue, ils ne peuvent s’égarer en naviguant. Un vent contraire les empêche-t-il de se diriger vers le point où ils tendent, ils emploient un instrument singulier pour faire une sorte de conjuration : cet instrument, nommé ossoliféi, consiste en un manche en bois au bout duquel est fixée, avec du mastic, l’extrémité d’une ou deux queues de raies, et que décorent des feuilles de latanier découpées en rubans; l’un d’entre eux agite dans l’air cette espèce de bâton augural pendant que l’équipage est en prière, et ils croient de la sorte se rendre les éléments plus favorables.» (Freycinet L. Cl. de Saulces de. 1826. livre III. p.113)
Planche58_350
Le premier objet qui retint leur intention fut donc cet objet dont la fonction semble être incantatoire, servant à conjurer la tempête, les vents contraires.
Mais c’est l'expédition Ergebnisse der Südsee-Expedition 1908-1910, menée par le Musée de Hambourg, avec à sa tête Augustin Krämer, qui fournit des explications supplémentaires et une collecte importante.
Au large de l’île de Momegog, dans l’archipel des Carolines, Krämer recueillit une embarcation, acquit l’un de ces objets et nota son importance : « Freycinet décrit planche 58 l’objet ossolifei qui servait à combattre les tempêtes. On pense qu’un piquant de raie dans l’embarcation l’empêche de s’égarer … j’ai découvert leur maniement sur les atolls centraux où la navigation en haute mer a été pratiquée jusqu’au début de notre époque, et où on la pratique certainement à l’occasion aujourd’hui encore » et plus précisément, Thilenius note : « … C’était un objet en forme de poignard, pourvu d’épines de raie, dont la partie supérieure était une figure janus » :
Planche7_400
On remarque bien l’objet de gauche : une figure en bois surmontant des aiguillons de raies, l’attache réalisée avec des fibres, peut être des bandes de feuilles de palmier ou coco ; le bois et les piquants étant « soudés » par de la chaux.
Un dessin permet de mieux visualiser un autre type de charme toujours collecté par l’expédition Ergebnisse der Südsee-Expedition 1908-1910 :
Damn_350
L’exemplaire collecté par Krämer (planche 4d) se trouve au Linden Museum Stutgart, et d’autres exemplaires sont conservés naturellement au Musée de Hambourg.
Linden_kramer_350
Ces objets sont bien attrayants et l'on a envie de croire à leur pouvoir d'incantation.
Néanmoins, les informations sont rares, basées pour la plupart sur le récit de Freycinet, reprises par l'expédition de Hambourg ; mais aucune mission de terrain plus récente n'a permis de confirmer réellement que ces objets étaient bien fabriqués dans le but de conjurer les tempêtes !
Références bibliographiques :
(1) Freycinet, Louis Claude de Saulces de. 1826. Voyage autour du monde, entrepris par ordre du Roi, exécuté sur les corvettes de S. M. L'Uranie et La Physicienne, pendant les années 1817, 1818, 1819 et 1820, Paris : Pillet aîné. (Voir Texte intégral et atlas).
(2) Krämer, Augustin. 1932. Vol.II Ethnographie : B Mikronesien, Band 5, Truk.p. 308.
(3) Thilenius Hrsg G.1927. Vol.1, Allgemeines.p. 195.

À lire : un article très complet sur le sujet : « Je perce l'oeil du ciel » d'Udo Horstmann et Klaus Maaz, in Art Tribal, automne 2005.
Photo 1 : The American Museum of Natural History.
Figure 2 : Planche 58, Divers objets à l’usage des habitants des îles Carolines in Freycinet Louis Claude de Saulces de. 1826.
Figure 3 : : in Krämer Augustin.1937. Die erste Zeile des Sturmaubergesanges von Ikelur. Zentral-Karolinen, I Halbband. Planche.4d.
Figure 4 : in Damm, H. 1938. Vol.II Ethnographie : B Mikronesien, vol.10, part 2. p.330.
Photo 5 : Linden Museum Stuttgart.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Voyager à durée indéterminée, c’est possible ?

    Voyager durée indéterminée, c’est possible

    Michael Pinatton, a fait des études en commerce avant de travailler en webmarketing et co-créer une entreprise en 2011. Passionné de voyage depuis quelques... Lire la suite

    Par  Tidus457
    VOYAGES
  • #TFSA – Fashion week

    #TFSA Fashion week

    Très sympa ma Tequi le thème que tu nous proposes cette semaine ! Pour ce RDV #TFSA, nous nous retrouvons en effet aujourd’hui autour du thème des costumes... Lire la suite

    Par  Desperatecouchpotatoe
    CÔTÉ FEMMES
  • Départ pour l’Irlande: Round 2

    Départ pour l’Irlande: Round

    Et voilà après presque 3 mois, le billet retour Irlande est pris, rendez vous le 8 février à Cherbourg pour rejoindre mon île d’Emeraude. Lire la suite

    Par  Socheek
    CONSO, VOYAGES
  • Donald Trump Président : On ne va pas s’ennuyer!

    Donald Trump Président s’ennuyer!

    56 ans séparent entre Kennedy et Trump. Et pourtant qui paraît le plus moderne ? Dommage que les chaînes de télé n’aient pas demandé à Stéphane Bern ou... Lire la suite

    Par  Pierre Thivolet
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • L'âge d'or de la vannerie

    L'âge d'or vannerie

    Alors que nous traversons depuis quelques temps l'ère de l'artisanat, des matériaux naturels, je vais vous parler aujourd'hui d'une herbe venue de l'ouest... Lire la suite

    Par  Loversofmint
    CONSO
  • Air Jordan 1 Perforated Pack

    Jordan Perforated Pack

    En plus des versions rétro régulièrement remises sur le marché, Jordan Brand dévoile quelques coloris exclusifs de la première du nom avec aujourd’hui le Air... Lire la suite

    Par  Sneakersaddict
    CHAUSSURES

A propos de l’auteur


Detoursdesmondes 6805 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte