Magazine Finances

Fiscalité de l' auto-entrepreneur

Publié le 20 janvier 2009 par Cambiste
La fiscalité de l'auto-entrepreneur n'est pas aussi simple que ce que la communication officielle laisse penser.
L'autoentrepreneur n'est pas soumis à la TVA et a un forfait de charges. Ces choses simplifient la gestion de l'activité PROFESSIONNELLE de l'auto-entrepreneur mais le reste .. reste..
Tout d'abord, l'auto entrepreneur est exonéré de taxe professionnelle pendant 3 ans à compter de la création d'activité..à condition qu'il opte pour le régime du microfiscal consistant en UN prélèvement forfaitaire libératoire de l'impôt sur le revenu. Cette exonération est valable, dans ce cas,  3 ans et ensuite ?
L'impôt sur le revenu pour l'auto-entrepreneur existe et est de 1% du chiffre d'affaire sur les activités de commerce, 1,7% sur les activités de service hors profession libérale et 2,2% pour les services exercés en profession libérales.
Ces montants d'impôt sur le revenu s' ajoutent au forfait de charges (qui est prélevé à la source).
Attention aussi au fait que pour pouvoir bénéficier de ces forfaits, le revenu du foyer fiscal doit être inférieur à 25195 euros pour une personne seule, 50390 euros pour un couple et 75585 pour un couple avec 2 enfants.
Si le revenu est supérieur à ces chiffres, il faudra déclarer le chiffre d'affaire réalisé comme "autoentrepreneur" dans la déclaration d'impôt et le fisc en déduira un abattement forfaitaire correspondant aux charges pour ensuite ajouter le bénéfice aux autres revenus du foyer.
Autoentrepreneurs, ne rêvez pas: vous paierez des impôts !
Un autre article intéressant sur les limites du statut d'autoentrepreneur ici.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cambiste 526 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine