Magazine Cinéma

CHE première partie: l'Argentin

Par Marymalo


La mise en scène compliquée avec deux espaces temps tente d'éviter les scènes répétitives de la guerilla dans la montagne; mais elle ne facilité pas l'adhésion au récit. On reste très extérieur et donc très peu sensible aux messages, d'autant plus que le discours révolutionnaire avec son vocabulaire spécifique paraît un peu dépassé. Il reste l'action tout particulièrement lors de la prise de Santa Clara, une suite de morceaux de bravoure très cinématographiques. Il faut aussi saluer l'interprétation de Benicio del Torro récompensée par un prix à Cannes.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines