Magazine Politique

Olé n°139 : Le Messie que le monde attend

Publié le 20 janvier 2009 par Toreador

Et il entra dans la Jérusalem américaine, juché sur un âne

Aujourd’hui, mes frères, mes soeurs, Notre Divin Messie, Obama, arrive à Jérusalem Washington monté sur un âne (démocrate). C’est le Mardi des Rameaux. Ainsi s’accomplit la prophétie du prophète Luther :

« I have a dream that one day this nation will rise up and live out the true meaning of its creed: « We hold these truths to be self-evident: that all men are created equal (…)

I have a dream that my four little children will one day live in a nation where they will not be judged by the color of their skin but by the content of their character. »

Alors ses disciples disposent sur l’âne leurs manteaux et Barack s’assied dessus. Alors les gens, en très nombreuse foule, étendent leurs manteaux sur le chemin ; d’autres coupent des branches aux arbres et en jonchent le chemin. Les foules qui marchent devant lui et celles qui suivent crient :  » Hosanna au fils de Martin Luther ! Hosanna au plus haut des cieux !


« And when this happens, when we allow freedom to ring, when we let it ring from every village and every hamlet, from every state and every city, we will be able to speed up that day when all of God’s children, black men and white men, Jews and Gentiles, Protestants and Catholics, will be able to join hands and sing in the words of the old Negro spiritual, « Free at last! free at last! thank God Almighty, we are free at last! »

Memento Mori, ô Messie

Et Il se dirigera, triomphant, vers le Capitole. Memento mori, ô Messie. Les Romains, qui savaient que la Roche Tarpéienne est sise  non loin du Capitole, prenaient la précaution de faire répéter aux généraux triomphateurs, qui fendaient  avec leur char les foules de Rome, qu’ils devaient se souvenir de leur condition humaine.

Mais le Messie est-il vraiment le Fils de l’Homme ?

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite,
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,

Si tu peux conserver ton courage et ta tête,
Quand tous les autres les perdront ;

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire,
Tu seras un homme, mon fils.

Ou bien a-t-il des pouvoirs divins ?

Donne nous aujourd’hui notre pain médiatique de ce jour, pardonne-nous nos offenses contre l’Amérique, ne nous fais pas prendre le Messie pour des lanternes, et surtout, surtout, délivre nous de la Crise.

Et puis Messie, rappelle-toi que le mur des lamentations n’est pas très loin non plus du mont Golgotha…

P.S : A lire dans la Kiwisphère, sur le même thème, le message d’espoir de Gaulliste libre.

44ème présidentBarack-ObamaMessie

Sujets: Olé | 8 Comments »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Toreador 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines