Magazine Insolite

Le bénévolat améliorerait la vie sexuelle des jeunes

Publié le 20 janvier 2009 par Benjamin Tolman
Sourire Agrandir l'image

Grande-Bretagne - Un membre du Parlement s’est attiré les foudres des organisations de bénévoles en liant cette activité à l'épanouissement sexuel.

Tim Loughton, membre de l’opposition en charge de la politique liée à la jeunesse, a eu l’occasion de se faire remarquer durant une session parlementaire sur la question du travail bénévole.


Ce dernier qui s’est, dans un premier temps, dit conscient de l’excellent travail des bénévoles dans le cadre de l’action sociale, a déclaré que le bénévolat était bénéfique pour les jeunes et l’estime qu’ils ont d’eux-mêmes. Il a ensuite évoqué une étude dans laquelle 17 % des 18-24 ans affirment que le bénévolat a amélioré leur vie sexuelle.


Tout cela n’est évidemment pas passé inaperçu et c’était là le but recherché : le député a déclaré qu’il s’agissait « d’un moyen pour lui de capter l’attention » car « il y avait beaucoup trop de bruit dans l’assemblée ».


Mr Loughton est certes parvenu à capter l’attention de l’auditoire mais il s’est en outre attiré les foudres des organisations de bénévoles. Le commentaire a, en effet, suscité des critiques de la part des bénévoles qui y voient une façon de minimiser leur engagement. Le porte parole de "Project V" a souhaité répondre : "Les étudiants ont de multiples raisons de devenir bénévoles : apporter sa contribution à la société, s’amuser en dehors des études. Le fait d’améliorer sa vie sexuelle n’en est pas une".

Selon lui, l’argument est par ailleurs discutable car on voit mal "comment le bénévolat peut avoir un quelconque impact sur la vie sexuelle de quelqu’un".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :