Magazine France

François Fillon inquiet face à la durée de la crise

Publié le 20 janvier 2009 par Exprimeo
C'est désormais quasi-public. Il n'y aura pas de retournement de tendance avant le second semestre 2010 au plus tôt. C'est très loin. Il va falloir assumer toutes les conséquences pratiques de la crise avec des prochaines étapes très difficiles à gérer. Après l'impact social dont la réalité apparaîtra à quelques semaines des Européennes, il faudra gérer un budget 2010 quasi-impossible à boucler en raison du manque à gagner tant sur le budget général que sur celui de la Sécurité Sociale. Non seulement l'Etat n'a plus de marge de manoeuvre pour adoucir des réformes mais surtout il devra réformer pour contenir les déficits. C'est une situation politiquement explosive qui s'annonce.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte