Magazine Politique

Trois millions de spectateurs pour un jour historique

Publié le 20 janvier 2009 par Slarue

Trois millions de spectateurs pour un jour historique


La Bible de Lincoln pour le serment
bible obama lincolnA midi, heure locale (18h, heure française), environ une heure après le début de la cérémonie proprement dite, l'Amérique va donc vivre un moment doublement historique avec l'investiture de son 44e président.
Le plus fort symbole de cet instant si particulier : comme le veut la tradition -sans que la Constitution ne l'impose- Barack Obama prêtera serment sur la Bible. Mais pas sur n'importe quelle Bible : il utilisera en effet celle d'Abraham Lincoln en 1861 (photo afp, ci-dessus), le président républicain qui a justement aboli l'esclavage et qui a conduit la nation lors de l'une de ses pires périodes, en l'occurrence la guerre civile entre le Nord et le Sud.
Discours contre le "laisser-faire"
Dans la foulée, Barack Obama prononcera son discours inaugural. Etant donné le contexte économique difficile auquel le nouveau locataire de la Maison- Blanche va être confronté et l'attente qu'il suscite après avoir redonné l'espoir aux Américains pendant la campagne, cette intervention aura encore plus de poids que d'habitude.
Selon son entourage, il devrait notamment lancer un appel au peuple américain à prendre ses responsabilités, après avoir trop longtemps cultivé le "laisser-faire". Le discours "sera très imprégné de la notion de responsabilité et de celle de remettre notre pays sur les rails", souligne Robert Gibbs, le porte -parole du futur président. "Il dira qu'il faut que cette culture de la responsabilité soit exigée du peuple américain mais que ses dirigeants doivent montrer l'exemple. Il dira aussi que nous avons tous quelque chose à apporter à notre pays, et que nous avons l'obligation de le faire pour qu'il regagne sa grandeur", ajoute Rahm Emanuel, le futur secrétaire général de la Maison-Blanche. Barack Obama se place ainsi sur la même ligne que John Fitzgerald Kennedy, qui avait lancé à ses concitoyens en 1961 le célèbre "ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, demandez vous ce que vous pouvez faire pour votre pays" (cliquez ici pour voir l'investiture de Kennedy en 1961).
Trois millions de personnes
Outre les nombreux invités officiels qui seront installés sur les marches du Capitole -ainsi que ceux qui ont pu acheter les quelques places mises à la disposition du grand public-, plus de trois millions de personnes -un record pour une investiture présidentielle- sont attendues le long du National Mall qui mène jusqu'à l'obélisque et au Memorial Lincoln, soit trois kilomètres. Sans surprise , cela implique des mesures de sécurité extraordinaires et promet des embouteillages de piétons gigantesques. Et Ils sont déjà des milliers, plusieurs heures avant le début de la cérémonie. Seul, en groupe ou en famille, des dizaines de milliers de personnes convergent depuis l'aube vers le Capitole dans une ambiance festive, où ils devront braver le froid glacial et le vent qui souffle sur la capitale américaine.
Après le discours, la parade, pendant laquelle le nouveau président et sa famille devraient quitter leur limousine pour effectuer en partie à pied la descente de Pennsylvania Avenue vers la Maison-Blanche, sera notamment encadrée par des milliers de policiers, de gardes civils et de tireurs d'élite. De leur côté, les participants aux bals, officiels ou non, organisés un peu partout dans la capitale en soirée peuvent s'attendre à des mouvements de foule.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Slarue 303 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines