Magazine Internet

Microsoft devrait t'il abandonner Internet Explorer?

Publié le 20 janvier 2009 par Gplouin

La commission européenne vient de relancer une action contre Microsoft sur la vente liée de Windows & Internet Explorer. C'est l'occasion de reparler de la pertinence d'Internet Explorer, un sujet que j'ai souvent abordé avec mes collègues chez SQLI.

Un peu d'Histoire

Internet Explorer a été créé par Microsoft pour contrer la montée en puissance de Netscape, un acteur qui avait une très belle vision du Web et qui aurait pu être à la fin des années 90 ce que Google est devenu aujourd'hui. L'initiative de Microsoft a payé et, grâce à la vente liée, Netscape a été abattu.
Microsoft s'est alors retrouvé, un peu par hasard, numéro 1 des navigateurs ; alors que la société de Redmond ne croyait pas vraiment au Web, ni à l'interopérabilité qui est au cœur d'Internet.
Son navigateur a pendant 10 ans détenu plus de 90% de parts de marché, en ne respectant pas les standards du Web. Et les Web Agencies créaient, au tournant du millénaire, des applications pour Internet Explorer, plutôt que des applications Web.

Internet Explorer aujourd'hui

Internet Explorer est aujourd'hui le navigateur le moins innovant du marché. Ses fonctionnalités et son interface sont complètement dépassées.
Il est remis en question par trois navigateurs :

  • Firefox de Mozilla : le navigateur de Netscape est réapparu en version Open Source. Il propose des fonctions avancées et un écosystème d'extensions très intéressant. Il détient environ 20% de parts de marché (son extension est freinée par la vente liée Windows/Internet Explorer).
  • Safari d'Apple : Il propose des fonctions avancées. Il détient une part de marché quasi nulle sur les ordinateurs, mais une part significative sur les terminaux mobiles grâce à l'iPhone.
  • Chrome de Google : pour l'instant, c'est une démonstration technique (multitâches, optimisation des traitements JavaScript, etc.). Sa part de marché est nulle. Mais son futur système d'extension parait prometteur.

Le point commun de ces 3 navigateurs est qu'ils reposent sur un moteur Open Source (Gecko pour Firefox, Webkit pour Safari et Chrome).
J'ai lu il y a quelques temps des rumeurs à propos d'une refonte d'Internet Explorer sur la base de Webkit, ce qui constitue à mon avis un aveu d'échec sur le produit.
Mon sentiment est que finalement les navigateurs n'ont jamais été et ne seront jamais la spécialité de Microsoft. Il me semble que le géant de Redmond devrait laisser la place à des produits Open Source de qualité : il n'y a plus vraiment d'enjeu pour un éditeur propriétaire autour des navigateurs. Les extensions spécifiques d'Internet Explorer (comme Active X) sont déchues.
Je pense que Microsoft aujourd'hui devrait se focaliser sur sa technologie RIA Silverlight, qui a une valeur ajoutée, et abandonner Internet Explorer.
Et vous, qu'en pensez vous?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gplouin 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine