Magazine Analyses graphiques

Evitez d’investir en assurance vie en 2009

Publié le 20 janvier 2009 par Graphseo

Oui tout bonnement et simplement. Il est important dans cette période de crise de rester liquide afin de pouvoir réagir rapidement et conserver sa flexibilité, or un contrat d’assurance vie avec un blocage des fonds pendant 8 ans c’est tout sauf la liberté. Pourtant les 4,5% de rendement annuel continuent d’attirer bon nombre d’épargnants, d’autant plus maintenant que le livret A n’est plus un concurrent avec ses 2,5%.

Mais réfléchissons deux minutes, oui c’est la crise, oui les marchés actions ont dévissés en 2008 et continueront certainement à la faire en 2009 mais certainement pas pendant les 8 prochaines années, est-il utile dès lors de se priver de la relance économique qui arrivera bien un jour ou l’autre. Il faut investir aujourd’hui en ayant une vision à long terme, d’ailleurs sur 5 à 10 ans les marchés boursiers sont incontestablement le meilleur placement existant. Alors éviter d’avoir un raisonnement à 6 mois peut sembler aujourd’hui la meilleure stratégie, conservant ses liquidités pour investir lorsque la relance se fera sentir.

D’ailleurs un des nombreux signaux de cette relance économique sera quand les fusions et acquisitions reprendront. Nul doute qu’avec la crise actuelle les sociétés sont bien assez occupées à survivre pour penser à en racheter d’autres, mais lorsque les crédits reprendront durablement, et les perspectives de bénéfices permettront d’évaluer à leur juste valeur les sociétés, alors les entreprises qui auront résistés le mieux à la crise et qui auront su conserver une certaine trésorerie auront un appétit certain et déclencheront le balai des fusions et acquisitions. Encore aujourd’hui il est trop tôt, les entreprises ne risqueront pas leur santé financière sans savoir de quoi sera fait demain, il faut patienter, attendant que le ciel s’éclaircisse. Tout ce que les entreprises sont capables de faire actuellement sont des OPE, bien peu créatrice de valeur au final.

Ces fusions-acquisitions seront l’avant garde d’une reprise haussière durable des marchés et surtout la transformation d’une déflation en hyper-inflation et la nouvelle marche en avant des matières premières.

Il faut donc garder ses liquidités, éviter de se faire piéger par les taux alléchants actuels (qui ne sont là que pour attirer des liquidités dont les banques ont vraiment besoin actuellement, mais les frais annexes sont énormes) en attendant de pouvoir profiter du nouvel essor économique qui sortira de cette crise et qui devrait amener une décénnie de perspectives attrayantes juste avant une nouvelle bulle et une nouvelle crise. Ainsi vont les cycles économiques.

D’ailleurs en parlant de bulle, il y’en a une qui menace d’exploser c’est celle des obligations d’états, des États qui sont de plus en plus au bord de la faillite. Au fait les taux garantis des assurances vie ne sont-ils pas justement fondés sur des obligations d’État ? Restez liquide, en période déflationniste c’est le seul moyen pour accroître votre pouvoir d’achat.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Graphseo 22 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte