Magazine Culture

L'envolée sauvage de Galandon et Monin

Par Reno

L'envolée sauvage de Galandon et Monin
Simon a 10 ans et est orphelin. Il vit chez le père Malgoire, avec Marinette et d'autres garçons sans famille. Malheureusement pour lui, il est juif et c'est l'Occupation : la France a perdu son combat contre l'Allemagne. Simon se voit donc éloigner pour le protéger du maire collaborateur.
Commence alors pour le jeune garçon un long parcours. Tantôt aidé et protégé, tantôt traqué et dénoncé, il connaîtra des moments de bonheur et des moments d'horreur, jusqu'à son arrivée à Auschwitz. Ce qui portera Simon pendant ces épreuves, c'est sa passion pour les oiseaux.
L'envolée sauvage de Galandon et Monin

Il n'y a pas d'autres mots pour décrire cette superbe histoire.
L'histoire, émouvante et tragique, est basée sur une réalité historique. Ce qui est intéressant, c'est que les auteurs ne sont pas manichéens : chaque personnage, résistant, collabo ou spectateur, n'est pas tout blanc ou tout noir. Chacun porte au fond de lui sa part de ténèbres et de pureté.
La relation de Simon avec les oiseaux est symbolique : ils sont ses gardiens et ses amis. C'est une histoire sensible et vraie, représentée de manière fine et subtile, qui ne vous laissera pas indifférents.
Les avis de Mireille et de Gambadou.
L'envolée sauvage (2 volumes) / Galandon et Monin. - Bamboo, 2006. - (Angle de vue).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Reno 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte