Magazine Humeur

Tout ce qu'on vous cache, les dessous de l'actualité: Gaza, Sarkozy...

Publié le 18 janvier 2009 par R-Sistons
Editorial d' Eva : La mort du politique !
Tout ce qu'on vous cache, les dessous de l'actualité: Gaza, Sarkozy...
http://chiron.over-blog.org/article-26788101.html

Dans cette parution :
Ce qu'on ne vous dit pas
sur les massacres de Gaza
et sur l'Actualité :


- Sarkozy est complice d'Israël,
ses gesticulations sont destinées à retarder la paix.
- L'opération israélienne a été menée en liaison avec
l'Arabie Saoudite et l' Egypte, deux Etats traîtres à la cause arabe.
Oui, des Arabes vont combattre des Palestiniens ! On est loin du nationalisme arabe d'antan. En sous-mains, les peuples sont dressés les uns contre les autres.... au profit des mêmes, l'Empire et ses alliés arabes corrompus, des féodaux assoiffés d'argent et de pouvoir.
- Le Renseignement français collabore avec les Néo-cons
pour la consolidation du Grand Désordre Mondial

Les révélations
de Thierry Meyssan

et de Roland Dumas
Gaza, analyse de Thierry Meyssan, Vidéo
Cet entretien peut être complété par la lecture du dernier article de Thierry Meyssan
http://www.mecanopolis.org/?p=2869
http://bridge.over-blog.org/article-26788356.html

L’aviation israélienne a préparé le terrain à une pénétration terrestre, laquelle ouvre la voie à des paramilitaires arabes. Selon nos informations, environ 10 000 hommes sont actuellement massés prés de Rafah. Entraînés en Égypte et en Jordanie, ils sont placés sous le commandement de l’ex-conseiller national de sécurité de Mahmoud Abbas, le général Mohammed Dahlan (l’homme qui organisa l’empoisonnement de Yasser Arafat pour le compte des Israéliens, selon des documents rendus publics il y a deux ans). Ils sont appelés à jouer le rôle qui avait été dévolu à la milice d’Elie Hobeika à Beyrouth lorsque les troupes d’Ariel Sharon encerclèrent les camps de réfugiés de Sabra et Chatila.


Cependant, la troïka sioniste hésite à lancer ses « chiens de guerre » tant que la situation militaire à l’intérieur de la bande de Gaza reste incertaine. Depuis deux ans, de nombreux résistants palestiniens ont été formés aux techniques de guérilla du Hezbollah. Bien qu’ils soient en théorie dépourvus des armes nécessaires à ce type de combat, on ignore quelles sont leurs capacités exactes. Une défaite au sol serait une catastrophe politique pour Israël après la défaite de son armée de terre au Liban, en 2006, et de ses instructeurs en Géorgie, en 2008. Il est toujous possible de retirer rapidement ses blindés de Gaza, il n’en sera pas de même pour retirer des paramilitaires arabes.

Tout ce qu'on vous cache, les dessous de l'actualité: Gaza, Sarkozy...
 
Th. Meyssan : L’Égypte, l’Arabie saoudite et
10 000 paramilitaires arabes avec Israël

C’est là le point nouveau au Proche-Orient. Pour la première fois, une guerre israélienne n’est pas financée par les États-Unis, mais par l’Arabie saoudite. Riyad paye pour écraser le principal mouvement politique sunnite qu’il ne contrôle pas, le Hamas. La dynastie des Séoud sait qu’elle doit anéantir toute alternative sunnite au Proche-Orient pour se maintenir au pouvoir. C’est pourquoi elle a fait le choix du sionisme musulman. L’Égypte quand à elle craint une extension via les Frères musulmans de la révolte sociale.
La stratégie militaire reste cependant états-unienne, comme lors de la guerre de 2006 contre le Liban. Les bombardements ne sont pas conçus pour éliminer les combattants, ce qui je l’ai indiqué plus haut n’a pas de sens en milieu urbain, mais de paralyser la société palestinienne dans son ensemble. C’est l’application de la théorie des cinq cercles de John A. Warden III.


En définive, toujours selon Haaretz, Ehud Olmert, Ehud Barack et Tzipi Livni ont pris la décision de la guerre le 18 décembre, c’est-à-dire la veille de l’expiration de la trêve.
Le National Information Directorate a organisé une simulation, le 22 décembre, pour mettre au point les mensonges qui serviraient à justifier le massacre.
L’opération a débuté le 27 décembre de manière à éviter que la papauté puisse s’en mêler. Benoît XVI a néanmoins évoqué dans son message de Noël « un horizon qui semble redevenir sombre pour les Israéliens et les Palestiniens ».


Revenons-en au théâtre d’opération. L’aviation israélienne a préparé le terrain à une pénétration terrestre, laquelle ouvre la voie à des paramilitaires arabes. Selon nos informations, environ 10 000 hommes sont actuellement massés prés de Rafah. Entraînés en Égypte et en Jordanie, ils sont placés sous le commandement de l’ex-conseiller national de sécurité de Mahmoud Abbas, le général Mohammed Dahlan (l’homme qui organisa l’empoisonnement de Yasser Arafat pour le compte des Israéliens, selon des documents rendus publics il y a deux ans).
Dans chacune des guerres qu’Israël a conduit en violation du droit international, une avant-scène diplomatique a été organisée pour lui permettre de gagner du temps, tandis que les Etats-Unis bloquent toute résolution du Conseil de sécurité. En 2006, c’était Romano Prodi et la conférence de Rome. Cette fois, c’est le président français, Nicolas Sarkozy, qui produit le divertissement. Il a annoncé qu’il consacrerait deux jours de son précieux temps pour régler un problème où les autres ont échoué depuis 60 ans. Ne laissant guère de doute sur sa partialité, M. Sarkozy a d’abord reçu à l’Élysée la ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni, et le leader sunnite saoudo-libanais Saad Hariri, et s’est entretenu par téléphone avec le président égyptien Hosni Moubarak, le président fantoche de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, et le Premier ministre israélien Ehud Olmert. (extraits, à lire au complet)
http://www.mecanopolis.org/?p=2869


Pour Roland Dumas, Sarkozy est complice
du "nettoyage ethnique" accompli par Israêl


Roland Dumas, ancien ministre des Affaires étrangères et ancien Président du Conseil constitutionnel de la République Française (1), était interrogé par « Radio-Orient », ce jeudi 8 janvier 2009.
Au micro de Marie-Jo Sader, il a dénoncé la politique française au Proche-Orient, affirmant que « Nicolas Sarkozy et Hosni Moubarak ont manœuvré avec leurs va-et-vient pour laisser le temps à l’armée israélienne de commettre le nettoyage humain à Gaza. C’est une terrible catastrophe quand on voit les résultats des massacres intervenus (…) sans qu’il y a une révolte autre que verbale (…). L’attitude de Monsieur Moubarak avec son complice, le président de la République française consiste à laisser le temps de la discussion, par des allers-retours, à l’armée israélienne de faire son travail, comme elle a l’habitude de le faire tous les deux ou trois ans, c’est-à-dire le nettoyage ethnique et inadmissible, je trouve que c’est amuser la galerie pour rien (…). La diplomatie est complice de l’administration américaine et de l’administration égyptienne… ».

http://www.dailymotion.com/related/x80rvt_guerre-gaza-analyse-de-thierry-meys_news/video/x7z05t_roland-dumas-sarkozy-est-le-complic_news
Collusion Renseignements Généraux
et Néocons - La toile investie

Reçu ce courriel : 
"Que celui qui n'avait pas compris que les DRZZ étaient un site-miroir des SERVICES SECRETS me jette la première pierrre !!!!!
 
http://www.drzz.info/article-26765858.html
 
Vous assistez à un contrôle de la TOILE par la mouvance NEOCON-SIONISTE avec l'assentiment des BARBOUZES FRANCAIS."

Tout ce qu'on vous cache, les dessous de l'actualité: Gaza, Sarkozy...
Message reçu aujourd'hui de la part d'Eric Dénécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement. Docteur ès sciences politiques, M. Dénécé a servi en tant qu'analyste dans les services secrets français (SGDN).

Au printemps 1999, il crée la revue Renseignement et opérations spéciales et la collection Culture du renseignement puis en 2000 le Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R), dont il assure la direction.
"Le site du CF2R ne diffuse que des produits "maison", mais si cela vous dit parfois d'y écrire, je vous ouvre mes colonnes "

Tout ce qu'on vous cache, les dessous de l'actualité: Gaza, Sarkozy...

Massacrer pour remporter les élections,
le comble du cynisme !
Les armes "sales" à Gaza

Il faut le reconnaître, les dirigeants de l’UDMO n’ont pas lésiné sur les moyens pour lancer la campagne électorale. Qu’on en juge plutôt : leurs principaux moyens de campagne sont :
- le phosphore blanc
- le phosphore rouge
- l’uranium appauvri
- le DIME (Dense Inert Metal Explosive) [1].
À ces moyens s’ajoutent les plus traditionnels F-16, Apache, drones, Merkava, M-1 et autres Uzi.
Au gouvernement français qui lui demandait de ne pas employer de bombes au phosphore, le porte-parole du Premier ministre de l’UDMO a répondu froidement : « l’UDMO n’utilise que des armes utilisées par les autres démocraties occidentales », sous-entendu en Irak et en Afghanistan.(...) Lire la suite de l'article :
http://kayman-coupsdedent.blogspot.com/2009/01/n97-une-campagne-lectorale.html http://bridge.over-blog.org/article-26788275.html

Colère au parlement britannique contre le "boucher" Ehud Olmert

Colère au parlement britannique contre le boucher Ehud Olmert


Les temps changent pour l'entité sioniste. Et ce changement a plusieurs causes.

L'une d'entre elles, c'est tout simplement le temps qui passe et nous éloigne de la tragédie de la deuxième guerre mondiale et renvoyant vers l'effacement ou l'abstraction les camps de concentration nazis.


Ce processus est irréversible
malgré la pléthore de productions cinématographiques, télévisuelles, de livres et d'injonctions à l'enseignement de l'holocauste.

Oui, mais quel rapport avec la Palestine et l'entité sioniste ?

Simplement, que les persécutions qui ont visé les Juifs dans les années 1930 et 1940 sont, avec l'antisémitisme de manière plus générale, le fonds de commerce de l'entité sioniste, la justification profane de son droit à exister (car il n'y a aucune raison que des non Juifs, en dehors de certaines sectes chrétiennes aux USA, admettent une justification biblique).


Ceci est un point même si, pour l'heure, il n'est pas encore le plus important.

L'autre raison, c'est que propagande ou pas, les opinions publiques ont de plus en plus de mal à s'expliquer qu'un Etat possédant une armée sophistiquée prétende être menacé dans son existence par des organisations qui, elles, sont dotées d'équipements plutôt rudimentaires. Et les gens comprennent bien qu'un agresseur qui constate que son adversaire peut lui faire subir ce qu'ont l'habitude de faire subir les sionistes aux palestiniens cesse ses agressions.


Seule une victime se défend jusqu'au bout avec l'énergie du désespoir.
 

Et enfin, du moins provisoirement, les sionistes ont beau exercer leur mainmise sur la presse, cette mainmise est fortement battue en brèche par des médiats qui ont émergé récemment comme la TV Al Jazeera (en arabe mais aussi en anglais) et de nombreuses chaînes satellitaires comme par l'internet avec ses sites institutionnels mais aussi les sites partisans, associatifs et les blogs et autres forums. Ce n'est pas pour rien que le muselage d'internet est à l'ordre du jour depuis quelques temps.


En passant, contrairement à ce que certains pensent, le problème palestinien n'est pas un problème complexe, au sens où il serait difficile à comprendre.


Et contrairement à ce que certains croient ou affirment, la vérité existe dans ce dossier comme dans d'autres et ce n'est pas un point de vue « équilibré » qui fera progresser un citoyen vers l'intelligence de cette vérité.

Illustration de ces temps qui changent, ce qui vient de se passer au parlement britannique et qu'on n'oserait même pas imaginer au parlement français.


Certes, le Royaume Uni, à la différence de la France, n'a pas à se reprocher d'avoir collaboré avec Hitler, ni d'avoir mis ses Juifs dans des wagons à destination des camps de concentration...


Appréciez la réponse bancale de D. Miliband, le ministre britannique des affaires étrangères  : Voir plus bas, la colère des parlementaires anglais

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-26770502.html

Bernard Kouchner à l'Assemblée nationale, le 11 décembre 2007.
Kouchner, wikipedia.org

Eva : Kouchner-Sarkozy font tout pour retarder la paix en prétendant la hâter ! Vous auriez entendu comme moi sur la Chaîne Parlementaire les pieuses déclarations du néocon Kouchner, vous auriez compris que les hypocrites Français feraient bien de voir ce qui se passe en ce moment chez leurs voisins anglais... En tous cas, Israël commence à faire l'unanimité contre ses crimes odieux perpétués pour des motifs de puissance et d'argent ! Vous verrez qu'on va bientôt commencer à poursuivre toutes ces pourritures usraéliennes ou de la Finance !  Tous de corrompus criminels ! 
  

La colère des parlementaires anglais
contre Israël


Par Gerri Peev, The Scotsman (UK)
13 janvier 2009 traduit de l'anglais par Djazaïri

Les députés Britanniques ont été nombreux hier à affirmer leur condamnation la plus forte jamais exprimée à ce jour des actions d'Israël dans la Bande de Gaza, qualifiant les membres du gouvernement d'Ehud Olmert "bouchers" et appelant à des sanctions contre ce pays [l'entité sioniste).


David Miliband, le ministre des affaires étrangères, a été confronté à des demandes interpartis pour l'expulsion de l'ambassadeur Israélien à Londres et pour que la Grande Bretagne rappelle son représentant à Tel Aviv.


La plus forte critique émise au cours de cette session d'une heure, consécutive à une déclaration du ministre des affaires étrangères, est venue de Sir Gerald Kaufman, un ancien ministre travailliste et qui est Juif.

Dirigeant sa colère vers le premier ministre, le ministre des affaires étrangères et le ministre de la défense israéliens, il a déclaré : « Olmert, [Tzipi] Livni et [Ehud] Barak sont des bouchers, des criminels de guerre et font peser la honte sur le peuple Juif dont ils utilisent l'étoile de David comme insigne à Gaza. »

Il a laissé entendre que le gouvernement britannique aurait adopté un ton beaucoup plus véhément si c'était le Hamas qui avait « massacré 900 Israéliens ».

Peter Kilfoye, un ancien ministre travailliste de la défense, a également accusé Israël de « terrorisme d'Etat » et pressé le gouvernement de s'assurer qu'aucune arme ne soit exportée dans ce pays.

Sir Menzies, l'ancien leader du parti Libéral Démocrate a affirmé que si n'importe quel autre pays démocratique s'était conduit de la sorte, il aurait été l'objet de sanctions économiques.

Michael Howard, ancien leader conservateur, s'en est pris vivement à l'administration Bush sortante et à son absence d'avancées dans le processus de paix au Moyen-Orient et a déclaré qu'il y avait « une petite lueur d'espoir » avec l'élection de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis.

« Seul le président des Etats-Unis a les moyens d'obtenir les concessions de part et d'autre qui sont nécessaires pour aboutir à un Etat palestinien viable et à un règlement durable, » a-t-il dit.


(..)

M. Miliband a rejeté les appels à une rupture des relations diplomatiques et à l'imposition de sanctions, expliquant que cela ne ferait simplement qu'isoler Israël. Cependant, il a appelé à ce que les allégations sur des abus commis de part et d'autre fassent l'objet d'enquêtes.

Il a ajouté qu'il n'y avait « pas de preuves » que des armes britanniques aient été utilisées par l'armée israélienne au cours des attaques récentes.

http://mounadil.blogspot.com/

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-26770502.html


Madoff est-il le sommet de l'iceberg
du blanchiment d’argent en Israël ?

Madoff est-il le sommet de l'iceberg du blanchiment d’argent en Israël ?

Wayne Madsen Report, Wayne Madsen, 14 janvier 2008


  Le tribunal du district Sud de New York semble déterminé à maintenir Bernard Madoff, ancien président du NASDAQ et escroc de la magouille à la Ponzi de 50 milliards de dollars, confiné dans sa luxueuse résidence de Upper East Side à Manhattan et non pas dans une prison fédérale. (..)


  Wayne Madsen Report a signalé auparavant que Madoff est soupçonnée d’avoir transféré une grande partie de ses gains acquis malhonnêtement vers des banques israéliennes, dont l'une, la Banque Leumi, avait été achetée par Madoff associé à Ezra J. Merkin au gouvernement israélien à l’époque où Ariel Sharon était Premier Ministre et quand l’actuel Premier Ministre Ehud Olmert était Ministre des Finances.


  L’affaire Madoff englobe un autre scandale presque oublié, dans lequel Morris « Moshe » Talansky, un homme d'affaires de New York, avait admis avoir donné à M. Olmert 150.000 dollars en espèces contenus dans des enveloppes. Ce scandale a obligé Olmert d'annoncer sa démission du poste de Premier Ministre, mais pas avant qu’il lance l’attaque génocide contre Gaza.


  Sheldon Adelson, le milliardaire de Las Vegas, qui est l'un des principaux bienfaiteurs du Parti Républicain, est aussi un généreux mécène du chef du Likoud et aspirant Premier Ministre, Benyamin Netanyahu, qui espère succéder au Premier Ministre Olmert.


  Madoff, Talansky, Merkin, Olmert, Netanyahu, Adelson, l’ancien premier lobbyiste républicain Jack Abramoff et ses associés Adam Kidan, Rahm Emanuel, et tous leurs camarades de Washington, Tel-Aviv, Jérusalem, Londres, Ottawa et Paris, font penser à l'Hébreu disant, « ha'mea Ba'al Ba'al ha'dea » ou « ceux qui ont l'argent font la pluie et le beau temps, » ou encore plus révélateur, « celui qui possède l’or fait la loi. »


Original :
onlinejournal.com/artman/publish/article_4234.shtml
Alter Info http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-26768974.html

Il est temps de tous se mettre à la Finance islamique, éthique, elle ! Le capitalisme usraélien est putride.... (Eva)

Tout ce qu'on vous cache, les dessous de l'actualité: Gaza, Sarkozy...
 Gaza, http://laplote.over-blog.fr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Gaza: les frappes annoncees...

    Par Daniel RIOT Etrange et dramatique scénario de l'absurde... Toutes les réactions qui déferlent de partout semblent avoir été écrites avant le lancement de... Lire la suite

    Par  Danielriot - Www.relatio-Europe.com
    EUROPE , POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Gaza bombardée....

    Et revoilà le spectre de la guerre pour le peuple palestinien. Les habitants de Gaza, pris en otage d'un côté par un Hamas fanatique et de l'autre par le... Lire la suite

    Par  Chezfab
    SOCIÉTÉ
  • Gaza : escalade et risques d'extension

    VERS UNE INTERVENTION TERRESTRE. L'armée israélienne a poursuivi ce dimanche ses pilonnages « ciblés ».Une intervention terrestre se prépare avec concentration... Lire la suite

    Par  Danielriot - Www.relatio-Europe.com
    EUROPE , POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Gaza: campagne électorale génocidaire

    On savait que le ministre de la défense israélien Ehud Barak était à la traîne dans les sondages en vue des élections de février prochain. Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Nicolas Sarkozy a douze heures pour résoudre la crise de Gaza

    L'année 2008, et en particulier le second semestre, durant lequel il a exercé la présidence de l'Union Européenne, a été pour le Président de la République pavé... Lire la suite

    Par  Bravepatrie
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Les brumes de Gaza

    Je ne sais pas s’il y a des brumes le matin sur Gaza, je n’y suis jamais allé. J’imagine bien par contre qu’il y a des nuages de poussière, des odeurs... Lire la suite

    Par  Alain Hubler
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Gaza: le pari de sarkozy

    DECRYTAGE RELATIO-EUROPE Nos informations sur le « feu vert européen » à Israël donné au moins jusqu'au 5 janvier dans son opération « plomb durci » étaient... Lire la suite

    Par  Danielriot - Www.relatio-Europe.com
    EUROPE , POLITIQUE, SOCIÉTÉ