Magazine

Boudou maître nageur

Publié le 17 janvier 2009 par Cetaitdemainorg
Depuis le vendredi 16 janvier 2009 à 14 h 01, je suis maître nageur sauveteur et j'enseigne la divination natatoire à des lardons éberlués de me voir flotter dans mon short. Après le bébé nageur et le déménageur, chacun doté des muscles idoines pour appréhender la réalité liquide, le Boudou maître nageur est une espèce de mutant de la modernité économique et pédagogique. La mairie de Bordeaux entretient pléthore de MNS en ses piscines et veut dégraisser les effectifs. L'Inspection académique de la Gironde en profite pour mettre à l'eau ses ribambelles d'instituteurs. La proverbiale paresse de ces parasites, soluble dans le chlore, trouvera là prétexte à se décrasser et la pédagogie, ô Stradivarius, embouchera le chant des sirènes. A 14 h 20, en cette journée mémorable, je vis arriver au bord des bassins une conseillère pédagogique en sport. Une conseillère départementale, soit un personnage important devant lequel il convient de se prosterner. La dame avait laissé son uniforme au vestiaire, sans toutefois se mettre en maillot, mais ses yeux revolver lançaient des flammes, mais ses bras traçaient des moulinets qui auraient occis le vétéran des Don Quichotte. Et moi, avec mon groupe d'apprentis nageurs, de répéter la formule heureusement fournie par un vrai MNS pour que les eaux ne submergent point les môminets en détresse, cependant que Calamity Jane à l'oeil de gerfaut fondait sur tout ce qui bouge : achtung ! schnell ! Innénarable tableau s'il en fût, comédie tragique du dépeçage de la vie ordinaire, réel déconfit et pensée exsangue quand à la vérité je sais à peine nager... Mais, comme disent les experts de la pédagocratie, ya-pas-besoin-d'savoir-nager-pour-apprend'-à-nager ! Litanie à répéter dix fois au réveil afin que la conviction s'insinue tel un coin d'airain dans la fiente du doute ! Ben oui pardine ! Où est-ce qu'on a vu un professeur de violon qui sait jouer du violon, un maître en chirurgie qui s'y connaît en charcutage ? Remarquez ! il y a une logique imparable dans ce salmigondis : L'IGNORANCE. Dans une semaine je serai chef de bassin et dans un an j'entraînerai l'équipe de France de natation. Vous n'y croyez pas ? Vous avez bien tort.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cetaitdemainorg 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte