Magazine Cinéma

Le petit journal des Nouveaux Cinéphiles #6

Par Lesnouveauxcinephiles
C'est le retour de la rubrique après une petite trève hivernale. Pour l'occasion, une chanson qui s'écoute sous le bonnet dans les frimas de l'hiver, en pensant au Canada d'origine de la chanteuse!


Découvrez Pascale Picard!
Quand Mozinor se moque de Besson...

C'est l'un des buzz du moment: Luc Besson revu et corrigé par Mozinor. Ca se vit, ça ne se raconte pas!

Europa Corp [ parodie ]
envoyé par mozinor


Suite de l'affaire Cléry...

Lu sur le blog de Laurent Delmas:
"Hier « Agathe Cléry », aujourd’hui « Un homme et son chien » le film de Francis Huster avec Belmondo. Chaque semaine ou presque désormais des journalistes sont interdits de projections de presse. Et je ne parle pas de moi (oui, rassurez-vous, notre ami Dominique Segal continue de me vouer aux gémonies !) mais de journalistes appartenant à divers supports et qui n’ont pas été invités à venir voir ce film avant sa sortie. Tel fut par exemple le cas des rédactions des magazines « Studio » et « Ciné Live » soit, avec « Première » , les deux mensuels de cinéma les plus diffusés… Jusqu’où nous conduira cette politique stupide menée par des producteurs décidément paranoïaques ?"
Lire l'intégralité du billet ici: http://www.radiofrance.fr/franceinter/blog/b/blog.php?id=21#p1574

Au passage, notons que le nouveau film de Patrice Leconte, La Guerre des Miss, sort aujourd'hui... Comment sera t-il accueilli? Cette sortie suscitera t-elle de nouvelles interrogations sur la place de la critique?
J -2 avant le Salon du cinéma 2009

La 3e édition du Salon du cinéma commence dans quelques jours. L'événement sera inauguré jeudi soir mais les festivitiés commenceront véritablement vendredi. La programmation est encore plus riche que l'année dernière. Vous retrouverez e programme complet ici: http://salonducinema.com/programme.html
Clara Sheller, le retour
A ceux qui auraient manqué les 2 saisons de Clara Sheller, session de rattrapage grâce à France 4. Début de la diffusion à partir du 25 janvier.
L'année 2009 en films
Quels sont les films attendus de l'année? Comme chaque début d'année, Canal+ a diffusé une émission recensant les grosses sorties de l'année. Pour voir ou revoir cette émission, ça se passe ici: www.canalplus.fr/c-cinema-en-salles/pid1783-c-sorties-prevues-en-2009.html
Dans la presse
Plusieurs articles ont retenu mon attention ces derniers jours. Voici donc quelques lectures que je vous conseille, que vous pourrez retrouver sur le net:
-le journal La Croix proposait un dossier sur la cinéphilie

http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2361211&rubId=786#

http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2361217&rubId=1097#

http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2361208&rubId=786#


-Le Monde publiait une interview de Mathieu Kassovitz le 23 décembre. Un passage en particulier m'a intéressée:
"En France, plus personne ne croit à la possibilité de faie quelque chose de différent. Quand tu arrives avec une tragédie, sans star, c'est vraiment dur: même si tu as réussi à faire le film, c'est pratiquement impossible de le diffuser. Le cinéma français est en train de se mouler sur le cinéma américain... Je devrais dire le cinéma indien: des comédies avec des stars et un scénario de merde. Si la star dit oui, tu fais ton film en sachant que ça ne pas marcher parce qu'on va aller au plus petit dénominateur, qu'il n'y a aucun amour..."
-Le réalisateur Pascal Thomas qui n'a jamais eu sa langue dans sa poche a donné une interview au journal Le Monde il y a 10 jours. Morceaux choisis:
"La publicité dévore l'entreprise, change son caractère. Regardez ce que sont devenus les journaux, les films, l'édition, le commerce, bref la société en général. Le pire triomphe de la publicité est d'avoir perverti les esprits et surtout imposé la dictature de l'Audimat, au point que chacun pense ne pas pouvoir s'en passer. A écouter les gens qui débattent et qui ont fait leur cirque à l'Assemblée, on a le sentiment que les choses ont toujours été ainsi. Alors que cette forme de financement ou de soutien aux entreprises a moins d'un demi-siècle.

En ce qui concerne la télévision, le nombre d'effets pervers a été considérable, allant du formatage, un asservissement de l'œil et de l'esprit, aux formes trop brèves pour entraîner une réflexion."

"On ne mesure pas assez ce que pourrait être un espace télévisuel où seront absents les films publicitaires. Si on le veut bien, ce sera la liberté de création retrouvée. Tout est possible. C'est l'usage qui crée la forme de la culture. On pourra même s'attacher à la beauté, on pourra même retourner aux films en noir et blanc que la télévision commerciale a tués, revenir à des films qui plairont au petit nombre comme au grand nombre. On pourra retrouver des producteurs, des créateurs et des techniciens, soucieux de livrer le meilleur de leur travail, ce qui, dans l'étouffante réglementation syndicale et patronale, coiffée par les exigences du terrifiant Audimat, ne peut être le cas aujourd'hui."

A lire en intégralité ici : http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2009/01/03/a-mes-yeux-c-est-comme-si-on-avait-demantele-une-filiere-importante-de-la-drogue_1137417_3236.html

La sélection télé hebdo de la semaine bientôt de retour
La rubrique reviendra la semaine prochaine avec tous les films à ne pas manquer chaque semaine.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lesnouveauxcinephiles 83 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines