Magazine Culture

Lettre à Monsieur le Préfet, objet : étranger en situation irrégulière

Publié le 15 mars 2008 par Emmanuel

“Monsieur le Préfet,

Je viens par ce courrier vous informer que j’ai eu connaissance de la présence sur le territoire de notre beau département d’une personne étrangère résidant sans titre de séjour valable.

Je suis parfaitement étonné que personne, ni parmi la population locale, ni au sein de vos services, n’ait réagi depuis le temps que dure cette situation intolérable.

Français de coeur et bien évidemment de souche, payant régulièrement mes impôts, je ressens cette situation avec une grande tristesse et une profonde indignation. Notez bien que je n’ai rien contre les étrangers bien sur, mais il y a des lois votées par notre représentation nationale, donc légales et légitimes, et il me semble qu’elles soient faites pour être appliquées.

Ce Monsieur, qui bien évidemment tait sa nationalité, est à ma connaissance venu du Sénégal. Ces références ne disent rien de la profession qu’il exerce et j’imagine qu’il agit dans l’ombre.

Des documents présents à son domicile, des photographies notamment, d’après ce que l’on m’en a rapporté, me laisse à penser qu’il agit parfois armé, et qu’il n’hésite pas, me semble t-il, à utiliser certains symboles de notre belle république dans sa tenue vestimentaire.

Vous comprendrez bien, Monsieur le Préfet, que je vous demande, en tant que citoyen, en tant que républicain respectueux des valeurs portées par notre président et par son ministre de l’identité nationale, qu’une telle situation cesse.

Je pense que vous n’aurez aucun mal à interpeler cet individu. Il réside à la Nécropole militaire française de Cerny-en-Laonnois, chemin des Dames, depuis juin 1917, Allée 125, rangée C. Il est né en 1895.

Dans l’attente d’une réaction rapide, veuillez recevoir, Monsieur le Préfet, l’expression de mes sentiments respectueux.

Signé : illisible.”

tirailleur.jpg
Vallée de la Doller, 1914-1918, Jean-Marie EHRET, Georges REDHALER, Bernard SUTTER, Daniel WILLME

Merci à l’auditeur de Là-bas si j’y suis, France Inter, qui m’a inspiré cette fiction, modeste mais géniale…

[m.à.j. du 23 avril] Le même, surligné pour vous par Choléra sur Epidemik.fr !

Vous voulez que ça cesse ? Moi aussi.

Pour qu’on arrête de rafler les gamins à l’aube ou à la sortie de nos écoles de la République :

resf2.gif


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Madame Monsieur bonsoir

    Madame Monsieur bonsoir

    J'ai toujours aimé suivre les journaux d'information, quelque soit le média utilisé. Pas uniquement pour me tenir au courant des actualités, mais par simple... Lire la suite

    Par  Dje
    CULTURE, SOCIÉTÉ, VOYAGES
  • Chapeau bas, monsieur Nouvel !

    Le nec plus ultra. Jean Nouvel a reçu aujourd’hui le prestigieux prix Pritzker, - considéré comme le « Nobel » de l’architecture » - pour l’ensemble de son... Lire la suite

    Par  Alexia Guggémos
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES
  • Monsieur Césaire

    Quelques vers pour saluer Aimé Césaire, sa poésie tellurique qu'on a immanquablement envie de déclamer tant ses mots scandent comme des percussions... Lire la suite

    Par  Marc Traverson
    CULTURE, LIVRES
  • Monsieur sarah bernhardt hydropathe

    PAR BERNARD VASSOR Personne n'a vu Monsieur Sarah Bernhardt, pourtant Sarah Bernhardt est un Monsieur. Comment pourrait-il en être autrement ? Lire la suite

    Par  Bernard Vassor
    CULTURE, HISTOIRE
  • Lettre : Chaine d'espoir.

    C'est marrant, la première fois que j'ai reçu cette photo, la petite fille s'appelait Caroline et elle était leucémique. Maintenant que tu me la renvoies, elle... Lire la suite

    Par  Carlitablog666
    CULTURE
  • Monsieur Mardi-Gras Descendres

    Eric Liberge Sur terre, on nous parlait d'une grande lumière ... ... de chers disparus qui viennent vous accueillir les bras ouverts ... Lire la suite

    Par  Chani
    BD, CULTURE, LIVRES
  • Monsieur woodcock

    Quoi de pire qu'un film qui vous laisse totalement indifférent ? À peine entamé, aussitôt clos (moins d'une heure vingt, générique de fin compris), Monsieur... Lire la suite

    Par  Rob Gordon
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Emmanuel 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine