Magazine Insolite

Sheeva, Johnny Star et David Bastien dans " LE SEMINAIRE " de Charles Nemes

Publié le 18 février 2009 par Stephanesagas

ok_stephane_micro

Le film ‘Le Séminaire ‘ est actuellement dans les salles. Charles NEMES (metteur en scène de ‘La tour Montparnasse) a réuni une nouvelle fois l’équipe bien sympathique et tant attendue de Caméra Café, dont nos chers Bruno SOLO et Yvan LE BOLLOC'H. Une nouvelle personnalité apparait avec subtilité et persuasion, bien connue de tous ceux qui ont fait le casting de ‘Qui sera le meilleur sosie’,en tant qu’animatrice remarquée : Virginie HOCQ.

3 sosies ont pris part au tournage pour apparaître sur le grand écran dans le rêve 5 étoiles de notre cher Jean-Claude, dans une atmosphère de féérie et de ballons.

Pour toi public, voici donc sur un plateau ces 3 stars de Sosyland.

Sheeva sosie de Tina Turner

08_LE_SEMINAIRE_8

C’est du Canada où elle vit pour des raisons artistiques que Sheeva, nous donnes ses impressions.

C'était amusant et toute l'équipe du tournage était gentille ainsi que les acteurs et les acteurs sosies.

Je n'avais pas de rôle majeur, pour moi c'était de la figuration, dont je garde un très bon souvenir. Cependant, j’ai déjà interprété des rôles principaux vu que j’ai été comédienne avant d'être sosie. A ce titre, je suis à la fois membre de l'Union des Artistes au Québec et membre de l'Actra en Ontario. Pour être membre de ces 2 organisations il faut faire ses preuves en tant que comédienne.

Tes sites :

Sheeva Stiger, Chanteuse, Actrice et sosie de Tina Turner :
http://www.sheevastiger.net
Pour écouter d’autres chansons, consultez le site de Manouchka
http://www.manouchka.org

*

* *

David Bastien

03_david03

C’est un David Bastien plus créatif que jamais, en pleine répétition pour une revue carnaval intitulé : ‘Fiesta Carnaval’ (http://www.david-bastien.com/index/index1.htm) que j’ai recueilli ses impressions du tournage.

David, dans « Le Séminaire » tu apparaît festif devant une belle maison, et de ceux qui font la fête autour d’Yvan Le Bolloc’h. Si l’on fait tourner la machine à remonter le temps à l’envers, pour expliquer ta présence dans ce tournage, peux-tu nous dire comment s’est passé ton 1er contact pour être du tournage ?

01_david01

Lorsque la production du film m’a contacté, l’on m’a demandé si j’étais bien le sosie de Patrick Sébastien. Ensuite, sont venues quelques explications…puis…quelques temps après je me suis retrouvé dans les studios de Caméra café pour une journée.

Comment as-tu vécu ce tournage ?

On nous demandait d’applaudir tout simplement et de faire comme si c’était la fête. C’est juste la figure de Patrcik Sébastien qui était représentée, c’est tout. Le but était que Jean-Claude soit entouré de cador du monde du spectacle. C’est une figuration de sosie toute simple.

03_LE_SEMINAIRE_3

Tu en gardes un bon souvenir ?

Oui, cela m’a apporté une expérience de plus. Mais coté ambiance, c’était plus le travail que le Club Med. (sourires). Le metteur en scène était sérieux.

Est-ce qu’on t’a sollicité en tant que sosie, te demandant par exemple d’interpréter un sketche ?

Non, pas du tout. Nous étions dans le bain du boulot. Il n’y a pas eu d’ambiance sosie.

As-tu mangé avec l’équipe ?

02_david02

Non, nous étions entre sosies et avec les 2 fils de Jean-Claude du film. Ils avaient une dizaine d’années les p’tiots. Le but de cette figuration est de mettre les sosies en valeur, et ça c’est bien. Ce qui n’est pas le cas par exemple de l’émission ‘Incroyable talents’. Même si je ne me suis pas exprimé, j’ai apprécié d’être reconnu en tant que sosie de Patrcik Sébastien.

Si tu avais un souhait pour tourner dans un film, en tant que prestation de sosie…

La vie de Patrick Sébastien en plus jeune en début de carrière. Ça serait bien !

Ton site : www.david.bastien.free.fr

*

* *

Johnny Star

01_LE_SEMINAIRE_1
Quelle est l’origine pour toi du contact avec la production du film ?

Lorsque j’ai vu l’annonce dans Starway, j’ai aussitôt écrit en envoyant des photos. Dans l’heure qui suivait j’ai été appelé pour savoir si on était d’accord. Lorsque je lui ai dit : « Oui y a pas de problèmes », j’ai eu un rendez-vous pour essayer le costume. Ensuite on m’a donné la date du tournage et le lieu.

Comment as-tu vécu cettte journée de tournage ?

De façon très très bien. Quand je suis arrivé je suis tombé directement sur Charles Nemes le réalisateur, qui m’a regardé avec un grand sourire en me disant : « Vous, je ne vous demande pas le métier que vous faites ! ». Toute la Prod du film m’a dit : « après le tournage on fait une photo générale ». Ambiance très conviale et très sympa, donc.

En regardant les photos ont voit que vous vous êtes bien amusés !

04_LE_SEMINAIRE_4

Mais pendant le tournage en revanche, c’était très sérieux. Après ou avant, c’est vrai que Bruno Solo, n’arrêtait pas de déconner. Avec Yvan Le Bolloc’h, ils sont adorables tous les 2. Lorsque j’étais en train de me changer dans la pièce, est arrivé Bruno Solo, en tenue très décontracté nous saluant : « Bonjour, ça va ? ». Lorsque je lui ai demandé de prendre des photos après, il m’a dit : « Bien sûr, pas de problème. » Il a été tout de suite très convivial. Il a l’esprit que j’ai observé en regardant « Caméra café » : très simple et très sympa. Mais il est très professionnel, attention.

C’est ma femme Evelyne qui a pris les photos. Elle a eu le feu vert de photographier pendant le tournage mais sans flash, pour ne pas perturber les réglages de l’éclairage. Nous avons su garder la confidentialité des clichés jusqu’à la diffusion du film dans les salles.

S’il faut comparer les milieux de la télévision et du cinéma, on constate que c’est complètement différent.

Le monde du cinéma est à la fois plus convivial et plus respectueux des sosies, du fait qu’ils soient engagés pour un travail, qui apparaît sur la fiche de paye : « Acteur de complément ». Et donc c’est en tant qu’acteur de complément que tu es considéré. Ce n’est pas comme dans les télés où l’on est considéré comme le faire valoir de…Là, tu es considéré comme un acteur qui fait parti du film. D’ailleurs nos noms sont inscrits au générique. Tu fais pleinement parti du film !

02_LE_SEMINAIRE_2
Tu constates que la scène du film est trop courte par rapport au tournage ?

Sur les 4h de tournage et au regard des photos, on voit à la projection du film que des scènes ont été supprimées. C’est peut-être la contrainte du budget ? Cela a été la même chose pour le film « Podium », où les 3 scènes que j’avais joué, n’apparaissent que dans la version longue. Il n’en n’est resté qu’une pour la version cinéma. Un quart d’heure de film a été coupé également. Ce sera peut-être la même chose avec « Le séminaire » version dvd.

As-tu gardé des contacts avec l’équipe ?

Non, mais je pense que si tu as plu, on peut toujours faire appel à toi, ensuite. Concernant le film « Jean-Philippe », j’ai appris par l’attaché de presse de Johnny, que la directrice de production a dit qu’en cas de besoin d’une doublure lumière, elle fera appel à moi et à personne d’autre.

Le cinéma ça te branche ?

D’abord, je garde un excellent souvenir du tournage du film « Le Séminaire » et ensuite, j’aimerais beaucoup, jouer comme le Grand un rôle dans un long métrage. Là, tu enlèves ton image de sosie, pour entrer dans la peau d’un rôle de composition et être quelqu’un d’autre. Et ton personnage doit être crédible. J’ai le souvenir d’un court métrage : « La petite laverie de famille », où l’on me demandait de jouer le rôle de Johnny qui arrivait dans la laverie. Là tu deviens l’acteur au service du metteur en scène. L’espace du film tu donnes autre chose que ce que tu as l’habitude de donner. C’est ça qui est fabuleux dans le cinéma.

Quel serait le rôle que tu aimerais jouer ?

07_LE_SEMINAIRE_7

Je me souviens du rôle qu’a interprété Johnny dans un épisode du « Commissaire Moulin », où il incarnait un truant qui voulait se venger. Cela lui allait comme un gant. Jouer un rôle de mauvais garçon serait plus dans mon registre que de jouer la comédie. J’ai entrepris les démarche d’un long métrage ou d’une série de plusieurs épisodes d’une saga. L’histoire se passe dans une cité, entre copains. Moi, je suis ingénieur en électronique, un autre est prêtre… Et beaucoup de personnes de la cité nous disent que l’on ressemble trop à telle personnalité ou à telle autre. Comme l’on est des copains, on décide le week-end de monter un spectacle de sosies, et à la fin du film on terminait comme l’on est réellement. Moi, je devenais Johnny Star. C’est une fiction qui verra peut-être le jour. C’est franchement différent de l’ambiance des concerts. Toutefois, je me rends compte que lorsque je chante une chanson, je joue aussi d’une certaine manière. Toute interpétation est en quelque sorte un bout de film que je joue.

06_LE_SEMINAIRE_6
Un film représente donc un mode d’expression privilégié et plus long.

Oui

Le concert, dont la durée est celle d’un film, offre cette même liberté d’expression ?

C’est une succession de chanson qui sont des petites scènettes.

Pourquoi as-tu attendu de voir le film pour faire paraître ton article ( http://johnnystar.canalblog.com ) ?

Il était important pour moi d’être sûr que la scène n’avait pas été coupé. Habitant non loin de Dysneyland Paris, c’est là que nous sommes allé voir « Le Séminaire » le jour de sa sortie. J’ai eu quelques remarques habituelles des passants : « Ah c’est Johnny ! ». Ca c’est le quotidien. Puis j’ai découvert comme le public, la scène où je suis avec Yvan et Bruno et mes 2 camarades sosies. A la sortie du cinéma je m’attendais, comme à la sortie de « Jean-Philippe » à signer des autographes, mais les gens de très loin me regardaient en disant : « C’est lui ! ». C’était assez génial car on aurait dit que j’étais le grand en personne, mais les gens auraient pu venir me voir sans problème.

Oui, c’est vrai que les dédicaces cela te connaît.

J’ai pu expérimenter le décalage avec mon public quand je suis sosie en concert où les gens sont très proches. Là, j’ai été considéré comme un acteur. Il me semble que je suis apparu comme non pas le sosie de Johnny, mais un acteur du film. C’est assez curieux comme réaction.

Tu as gagné des galons.

En quelque sorte, alors que la personne intrinsèque ne change absolument pas.

Tes sites :

www.johnny-star.com

http://johnnystar.canalblog.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stephanesagas 214 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine