Magazine Politique

Les faveurs de M. le Président

Publié le 18 février 2009 par Hmoreigne

 ” Sarkozy l’égoïste “, titrait vendredi 13 février le quotidien  allemand Die Welt. L’épithète faisait référence aux mesures économiques jugées protectionnistes prises par le Président Français. A l’inverse, au plan personnel, le Chef de l’Etat sait prendre soin de ses amis. Fort de la toute puissance que lui confère la Constitution de la Véme République, Nicolas Sarkozy sait envoyer des messages forts qui témoignent du fait, qu’il y a tout intérêt à être dans ses petits papiers. Illustrations récentes, avec les cas de Jean-Pierre Jouyet nommé à la présidence de l’Autorité des marchés financiers, de Xavier Bertrand qui a bénéficié d’une loi sur mesure pour retrouver son siège de député et enfin d’Alain Bauer récompensé une chaire, créée sur mesure, au Conservatoire des Arts et métiers.

 Nicolas Sarkozy aime le sur mesure et n’hésite pas à modifier textes et usages quand ils ne lui conviennent pas. En abandonnant le poste de secrétaire d’Etat aux affaires européennes  pour la présidence de l’AMF, le transfuge socialiste Jean-Pierre Jouyet n’a pas perdu au change. Sur demande  de l’Elysée, Eric Wœrth, par un décret daté du 19 janvier augmente le bonus annuel de la présidence de l’AMF de 47%. Une simple prime qui passe ainsi de 149 000€  à 220 000€ brut. Soit 71000€ de plus par an avec, cerise sur le gâteau un effet rétroactif. Pas négligeable pour l’intéressé qui est en poste depuis le 15 décembre. Un peu choquant toutefois en période de crise quand au même moment on clame vouloir moraliser les salaires des patrons des entreprises privées. Exemplarité et Etat, ça fait bien deux.

 Pour Xavier Bertrand surnommé le chouchou du président, c’est la Constitution qu’on n’a pas hésité à modifier. Depuis ce lundi, l’ancien ministre du Travail et actuel secrétaire général de l’UMP est le premier ex-membre du gouvernement à bénéficier de la loi votée en décembre dite “paquet électoral” dont une disposition  permet aux ministres de retrouver automatiquement leur siège au Sénat, à l’Assemblée ou au Parlement européen sans avoir à passer par une élection partielle. Une simple loi certes mais qui ne fait que mettre en application les nouvelles dispositions de la réforme institutionnelle du 23 juillet 2008. “Cette disposition est destinée à mieux servir le ‘bon vouloir’ présidentiel et à préparer au mieux, et au plus vite, les prochains remaniements ministériels”, avait dénoncé le 20 novembre 2008 à l’Assemblée le socialiste Bruno Le Roux. “Ce sera fatalement ressenti par l’opinion publique comme la mise en place par notre Assemblée d’un ‘parachute politique doré’”, avait complété le Villepiniste Jean-Pierre Grand.

Beaucoup plus discrètement, Alain Bauer, ex Grand Maître du Grand Orient, conseiller en sécurité publique apprécié de l’Elysée s’est vu attribuer une chaire créée sur mesure au Conservatoire des Arts et métiers. Sur proposition du ministère de l’Enseignement supérieur, le Conseil de perfectionnement du Cnam a approuvé d’extrême justesse la création d’une chaire de criminologie sous sa responsabilité. Un poste à vie qui permet pour moins d’une centaine d’heures par an de percevoir un salaire de professeur d’université. Le dernier à avoir bénéficié au sein du Cnam de cette voie de recrutement très politique était un certain Bernard Kouchner. La nomination a suscité une vague d’indignation dans la maison. Outre des interrogations sur l’entrée de la criminologie au Cnam et les qualités universitaires d’Alain Bauer, la prise du décret de nomination avant même son examen par les deux instances du Conservatoire, contre tous usages, a choqué.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le président face à la crise

    Les Français pensent toujours à la crise. Un récent sondage révèle que 62% des sondés jugent mauvaise la politique économique du gouvernement. Lire la suite

    Par  Juan
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Crise financière: les doutes du Président

    Nicolas Sarkozy avait réuni mardi 30 septembre les principaux banquiers et assureurs français. L'opposition a critiqué (un peu vite ?) la démarche tardive. Lire la suite

    Par  Juan
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Guère mon Président...

    C'est un jeu de mot facile avec le patronyme de ce jeune délégué syndical CGT , Nicolas Guermonprez de l'usine Renault où Sarkozy à refusé de discuter avec les... Lire la suite

    Par  Dagrouik
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • 'offense' au Président de la République Française,

    Lors de la venue de Nicolas Sarkozy à Laval (Mayenne), le 28 août 2008, pour y annoncer la généralisation du RSA (revenu de solidarité active), Hervé EON... Lire la suite

    Par  Torapamavoa Torapamavoa Nicolas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Obama Président des Etats Unis

    C'est en tous cas ce que s'accordent à dire les médias américains suite au début qui a eu lieu cette nuit (heure française). Barack Obama déjà largement favori... Lire la suite

    Par  Dakolkoz
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Nicolas Sarkozy enfin devenu Président !

    Pour ma part je suis satisfait de la volonté du Président de la République de jeter les bases d'une réforme internationale touchant au système financier... Lire la suite

    Par  Ghyamphy
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • L'avis autorisé : Sarkozy, président à vie ?

    Sarkozy a du mal à abandonner le pouvoir : Dominik Sarkozy, président à vie ? Tags : Nicolas Sarkozy, président à vie, France, UMP, gouvernement, Union... Lire la suite

    Par  Dominik89
    CARICATURES, FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Hmoreigne 111 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines