Magazine

Les petits mecs

Publié le 18 février 2009 par Corboland78
Les petits mecs quand la journée se termine ils ont soif. Quand ils ont soif ils aiment bien se regrouper comme les antilopes au coucher du jour autour du lac en Afrique. Ici, les petits mecs ils préfèrent se retrouver près des poubelles. Avant c'était dans les sous-sols près du local à ordures mais depuis que les accès sont condamnés ils s'installent derrière le supermarché dans la zone réservée aux ordures. Sur les grosses poubelles de tri sélectif ils déposent leurs packs de bières et le conseil tribal du soir peut débuter. A grand renfort de cris, ils tchatchent et blablatent en s'agitant sur place. Les canettes se vident, les paquets de cigarettes partent en fumée, les esprits s'échauffent un peu, on se bouscule, les virilités s'affrontent. Certains arrivent, d'autres repartent, on se salue entre petits mecs par des claquements de mains complexes voire codés ponctués de grognements bruyants. Globalement les petits mecs sont plutôt cools dans mon coin. Des portables sonnent, on s'esclaffe ou on s'éloigne du groupe en baissant le ton ; deals ou rencarts on fait son bizness, les petits mecs sont toujours très occupés dès que la nuit tombe. S'il fait froid ou si il pleut, ils se tassent contre les murs sous le mince abri d'une pente du toit, les petits mecs n'ont jamais froids dans leur blouson peu épais. Une bière et une clope leur servent de radiateur. Selon la météo l'heure varie, mais à un moment le groupe éclate et tous s'en vont comme un vol de pigeons, quelques canettes de métal atterrissent sur les pelouses, quelques derniers cris ou hurlements pour affirmer leur puissance et chacun repart vers ses occupations. Les petits mecs disparus, le quartier peut s'endormir.    

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Corboland78 254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte