Magazine Insolite

Anneau vaginal

Publié le 18 février 2009 par Galaxiedesparadoxes@orange.fr

Dirigeant le service d’endocrinologie et de médecine de la reproduction à l’hôpital de la Pitié-Salpetrière à Paris, le Dr Frédérique Kutten est interviewée sur France Culture (cf. Pour la Science n°369, juillet 2008). Elle évoque notamment la contraception par anneau intra-vaginal : « C’est une bonne contraception. Les premiers anneaux ont été proposés aux femmes qui avaient une hypertension (artérielle) et à qui l’on ne pouvait pas prescrire une pilule œstroprogestative. Malheureusement, au lieu de mettre de l’œstradiol naturel, les fabricants ont mis de l’éthinyl-œstradiol, un œstrogène de synthèse qui stimule la production par le foie de facteurs favorisant l’hypertension et la coagulation ! » Autrement dit, c’est indiqué en cas de contre-indication (à la pilule), mais ça peut alors entretenir (ou aggraver) ladite contre-indication ! Un nouvel avatar du traitement « antihypertenseur » par le lait (salé) que rappelait le Pr Milliez (voir cet article). Précision rassurante, toutefois, apportée par le Dr Kutten : la prochaine génération d’anneaux intra-vaginaux devrait utiliser l’œstradiol naturel.

Anneau vaginal

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine