Magazine Politique

Pwofitatyon

Publié le 18 février 2009 par Dagrouik

Ah enfin, la Guadeloupe, les trolls doivent se dire, mais quand ... Et bien voilà. J'ai choisi le titre à bon escient, "pwofitatyon" ça à l'air de vouloir dire "profitation" néologisme qui signifie si j'ai bien compris "pratique du gout du profit". On y reviendra, mais ce message me semble clair.

problème structurel

25% de chômage, plus de 50% chez les jeunes, économie de la dépendance et de la banane avec structures sociales coloniales. Les beke ou du moins une partie d'entre eux, contrôlent par exemple pour 2% de la population .... 50% des terres agricoles. Dans ce pays où le soleil ne manque pas, on importe des tomates payées hors de prix par les citoyens. On en a même vu un à la Tivi vous expliquer qu'ils se mariaient entre 5 ou 6 familles depuis 10 générations, et tout ça sur une ile. Vous avez fait de la biologie ? de la génétique ? Moi ça m'inquiète d'entendre quelqu'un présenter ça comme une qualité...

Un mort

Et donc ce matin, un mort par balles (ou cartouche on ne sait pas). Un syndicaliste qui participe au mouvement qui demande du calme (important) a été abattu par des "jeunes" nous dit la presse. Tout ça en sortant d'une réunion syndicale. Drôle de symbole vous ne trouvez pas ?

Et ce matin, I>Télé a organisé un débat avec une députée de la Guadeloupe (groupe SRC) et le porte parole du LKP.  Ils ont un blog, je vous invite à le visiter pour en savoir plus. Cette après midi j'ai écouté le dirigeant du LKP sur France Info ( pièce jointe à ce billet), re-écoutez le .mp3 : Est-ce un nervi ? un acharné ? un excité ? Non pas du tout. Et son message est simple. Ca fait 5 semaines que s'exprime une demande sociale dans un département français et que le gouvernement est sourd. C'est ce que Ségolène Royal a rappelé sur France-Info cette après midi. Et quelle est la réponse du gouvernement à ce mort et cette demande sociale ? MAM annonce l'envoie de nouveaux gendarmes mobiles en Guadeloupe. Beau bras d'honneur aux guadeloupéens!

Pourquoi le débat de grande qualité que j'ai vu sur I>télé n'est pas organisé sur France Télévision à 20H30 ? Voilà une question qui se pose aussi.

Voilà donc ce que j'ai retenu de cette folle journée. Oui j'ai honte, ça me titillait l'esprit depuis 3 semaines et par fainéantise j'attendais de coucher mon avis sur la question dans un billet. Je vais sans doute être crû, mais ça se mérite. Il faudra aussi parler des propos racistes des gendarmes et des tabassages auxquels ils se livrent. Quand un militant se prend ça dans la tronche, que pensez vous que puissent en être les conséquence sur des jeunes ? «On a vu ta sale gueule à la télé, on va te la casser et tu ne pourras plus la montrer. On va vous casser sales nègres, chiens de nègres!»

La Guadeloupe c'est la France, le LKP ce n'est pas un truc indépendantiste. On apprend en creusant un peu, que c'est un collectif de plusieurs syndicats, d'associations de consommateurs, handicapés, de victimes de la crise. Il y a la dedans des indépendantistes, des régionalistes et d'autres qui n'ont pas d'avis sur la question. Voilà pour un point, certains sont proches de Besancenot d'autres de FO. Et alors? c'est leur droit non ? Si ces problèmes s'étaient produits en métropole, disons par exemple à 20 km de Versailles, croyez vous que la situation aurait perduré ainsi ?

Dans le débat de ce matin, j'ai entendu un appel au calme du LKP. Il faut le dire, et le répéter, ce n'est pas le premier. Ils ont raisons de dénoncer l'infantilisation et le mépris qu'ils subissent. Ce n'est pas par ce qu'ils ont la peau foncée et qu'ils habitent sur un île qu'ils sont plus cons que les autres ! Mais ça c'est compliqué à comprendre pour des racistes et autres crypto-racistes. Ceux-là pensent que les problèmes de l'Outre-Mer sont structurels et largement "insolubles". Ah, oui TINA, TINA, TINA. Je ne sais pas ce comment ça dit en créole, mais ça doit pouvoir se mettre en musique non ? D'autres leur répondaient que c'est quand même un poil insatisfaisant comme position Samuel. Surtout, c'est terriblement méprisant pour les Antillais. En gros, il ne s'en sortiront jamais, la seule issue est de les anesthésier avec des subventions.

Voilà le problème de l'appareil politique Français vis à vis des DOM: infantilisation et le mépris. Pourquoi la gauche a-t-elle attendu tout ce temps pour réagir et encore nous n'avons pas la position officielle du PS. C'est un peu dommage, comme je l'ai expliqué à Rosselin sur Twitter : ça témoigne d'une gène, donc d'une passivité honteuse face aux problèmes. On peut se demander où est le monde d'avance que nous promettait l'aile gauche du PS?

Dans le même genre que penser des silences de MAM et de Luc Chatel ? MAM a été absente pendant toute cette période. Nulle, des appels à la démission vont surgir. C'est mérité. Quand à Luc Chatel, il est inaudible en général. Il aura fallu que les syndicats en rendez vous avec le lider minimo aujourd'hui exigent de mettre la Guadeloupe au menu pour que le nain accepte de s'exprimer. Ca fait 5 semaines qu'il aurait du le faire. Mais peut-être n'a-t-il rien à proposer ? Ça peut se démontrer: Ils sont 5 sur le dossier, dont MAM, Jego et deux médiateurs. Et rien n'avance ?

Et il faudra aussi rappeler les saillies verbales de certains idiots comme celle-ci d'Yves Jego: "L'État ne doit plus être le bouc émissaire, ni le tiroir-caisse appelé en renfort dans les situations de crise". C'est en fait l'exact contraire, l'État doit agir et intervenir. Par exemple il ne doit pas fermer un bureau local de la DGCCRF dans un DOM où la pression des oligopoles est intense. C'est un peu con d'étrangler le contrôle des abus en pleine crise sociale .. contrôle qui dénonce les abus. A moins que ce ne soit volontaire. On rappellera qu'un béké peut rentrer à l'Élysée sans pièce d'identité ( images m6) alors que les élus locaux n'ont pas été reçus en 5 semaines. Là aussi le mépris se manifeste, et nous ne sommes pas que dans le symbole: Le béké reçu à l'Élysée n'y va pas pour manger du chocolat fin et écouter l'album de Carla Bruni.

Même mon troll de droite l'a expliqué chez moi: Les ultra marins ne sont pas des abrutis. Et oui, ça se vérifie si un collectif regroupe des gens d'horizons différents, des intellectuels ont publié une tribune dans le monde.fr où ils expliquent leur besoin de passer à une société post-capitaliste. Pourquoi l'état n'écouterait-il pas les propositions de ces citoyens ?

Tiens, ça ne vous étonne pas, ce n'est pas anti-capitaliste, c'est post-capitaliste. Post du latin post « après », est important. Ça se construit sur et pas contre, donc dans le calme. Et oui, ils sont dans la contestation du système et du culte du profit. Ça explique à mon avis le mépris des uns et l'ignorance des autres. Rendez-vous compte donc ma brave dame, des nègres qui pensent à l'après capitalisme et dénoncent le culte du profit! Ils parlent de salaires, et demandent un grenelle sociétal: De quoi horrifier quelques cul-serrés. Et le problème c'est que ces culs-serrés se trouvent un peu partout à gauche et beaucoup plus à droite.

A mes lecteurs de Guadeloupe et de Martinique, vos commentaires et témoignages sont les bienvenus.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dagrouik 2453 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines