Magazine High tech

Le McDo’ se fait (partiellement) self service…

Publié le 18 février 2009 par Igrec

Je fais presque figure de mouton noir parmi mes collègues du MagIT : je mange avec bon cœur au McDo. Mais la plupart du temps, ça se passe chez un modeste franchisé de province. Cet après-midi, j’ai donc découvert avec surprise les nouvelles bornes de commande électroniques installées au McDo de Tours Nord. Heureusement – au moins pour ma fierté personnelle –, le phénomène n’est pas si ancien. Ces bornes, c’est Acrelec qui les fournit – et pas qu’à McDo, KFC a aussi attrapé le virus.

Concrètement, à quoi s’attendre ? Tout simplement, à un écran tactile avec lecteur de carte bancaire (assorti de son petit clavier numérique). C’est sur l’écran tactile que, du bout du doigt, je passe commande, après avoir inséré ma carte bancaire : un menu Big Mac, grand format, avec une boîte de quatre Nuggets, sauce barbecue [degré d’originalité : 0, NDLA]. Je valide, compose mon code et zou ! Je reçois un ticket récapitulant ma commande. Je passe ensuite à un guichet dédié où l’on me livre ma commande, moyennant présentation de mon ticket mentionnant le numéro de commande.

Première question à la charmante demoiselle, question empreinte d’un certain à priori : « combien de caisses ce dispositif vous a-t-il permis de fermer ? » Réponse du tact-au-tac [elle l’a sentie venir, cette question…] : « contrairement à ce que vous pouvez penser, il nous a fallu embaucher 4 personnes pour mettre en place ces bornes. » Durablement, ose-je ? « Oui. Notamment parce que, pendant les périodes d’affluence, nous amenons en salle les commandes. » Et puis il faut aussi accompagner ceux qui découvrent le dispositif…

L’objectif de cette électronisation du processus de commande n’est-il donc pas économique ? Voyons… En fait, il s’agit surtout, pour ce franchisé, d’augmenter son chiffre d’affaires, en permettant de servir plus de commandes aux heures d’affluences, les périodes dites de « rush », en réduisant l’attente aux caisses.

Cette logique, on la trouve déjà dans les fast food des Etats-Unis, où les tâches de commande et de livraison sont dissociées, avec des guichets de commande et un guichet de livraison [soit dit en passant, celui où l’on attend le plus, en général, mais c’est pas grave, le client a déjà payé, NDLA].

Sur son blog, Doc Slumpy, s’inquiète du sort futur des caissiers du McDo. Personnellement, je suis partagé : je ne crois pas à une disparition des personnels mais à une évolution de leur métier, s’ouvrant plus sur le « lobby », l’espace où l’on mange.

Post external references

  1. reference #1
    http://www.lefigaro.fr/societes/2009/01/08/04015-20090108ARTFIG00648-mcdonald-s-et-quick-s-attaquent-a-l-affluence-des-heures-de-pointe-.php
  2. reference #2
    http://www.acrelec.com/clients.htm
  3. reference #3
    http://www.docslumpy.info/ddd/post/2008/05/01/Les-bornes-de-commande-:-le-Mc-Drive-a-linterieur

Autres articles intéressants :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Igrec Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine