Magazine Insolite

Effet nocebo

Publié le 18 février 2009 par Galaxiedesparadoxes@orange.fr

[Parution in Journal du Jeune Praticien n°315 du 25 mai 1994]

Problème intéressant soulevé par Didier Nordon, dans son éditorial de Pour la Science (n°198, avril 1994) : il se demande si l’importance accordée à l’effet placebo ne risque pas d’avoir une influence perverse, en réduisant la confiance du patient dans un médicament actif. Car les contre-indications précisées sur les notices pourraient parfois induire (de manière psychosomatique) tel effet indésirable, simplement parce que l’intéressé aura été prévenu de son existence éventuelle ! Sans être un spécialiste de l’effet placebo, il me semble que Didier Nordon vient là de redécouvrir, sans le nommer, ce que les pharmacologues appellent effet « nocebo », ou « placebo négatif », c’est-à-dire l’induction d’effets latéraux liée à une méfiance à l’égard du produit, que celui-ci soit actif ou non d’ailleurs. On sait de même que certains sujets, convaincus sous suggestion hypnotique qu’ils se réveilleraient avec un prurit par exemple, ont effectivement de vives démangeaisons !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog

Magazine