Magazine

Equité pour la Guadeloupe

Publié le 18 février 2009 par Flash-News

Contrairement à ce qu’a déclaré Christian Estrosi dans l’émission de Karl Zéro, le président peut aller en Guadeloupe, il va bien dans des pays lointains.

Si il trouve le temps « malgré la crise » pour les pays étrangers, il « doit » avoir le temps pour un département français.

Comme le disait un manifestant dans un reportage télé :

« si il y avait les mêmes soucis en métropole, le gouvernement aurai réagit dans les 48 heures ».

Alors, s’adresser « seulement demain » sur RFO, est un peu léger, quand on sait que Yves Jego Secrétaire d'Etat chargé de l'Outre-Mer n’est même plus sur place.

Quant à critiquer les départs d’organisations et de partis de gauche ( PS, NPA, PC …) pour la Guadeloupe, comme le font certains, il aurait fallu au contraire, que tout ce monde s’y rende depuis plusieurs semaines.
Chacun doit aider à mettre à plat ce qui gangrène la vie dans cette île, et construire une équité totale pour les citoyens et pour l'économie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Flash-News 2215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte