Magazine Politique

Larrouturou bouge encore

Publié le 19 février 2009 par Dagrouik

Et toujours, avec la même idée : le PS doit se bouger le cul pour ne pas perdre pied. Je reproduis ici une partie de son appel qui est en ligne. Plus loin, plus vite, pour gagner les européennes.

« Il faut accélérer. Il faut aller plus loin, plus vite. » En juillet 1998, Jacques Delors interpelle Lionel Jospin dans Le Nouvel Observateur et lui demande d’accélérer les réformes. Hélas, Jacques Delors ne sera pas entendu et le 21 avril 2002 la gauche paiera très cher son manque d’audace et d’imagination.

En 2009, face à une crise qui s'aggrave de jour en jour, le plan de relance que nous proposons est meilleur que celui de Sarkozy, c'est indiscutable. Mais est-il suffisant ?

Quel est notre objectif ? Voulons-nous relancer un système moribond, socialement injuste et écologiquement pervers ? Ou voulons-nous construire un nouveau modèle de développement au moment où le néo-libéralisme s’effondre ?

Il serait dramatique que l’UMP gagne les élections européennes : Nicolas Sarkozy pourrait se vanter d’avoir reçu un chèque en blanc du peuple pour continuer la même politique. Or, aujourd’hui, l’UMP est devant le PS dans tous les sondages. Il nous reste presque 4 mois. Il n’est pas trop tard pour améliorer notre projet. Pour que le PS gagne les européennes, il faut construire une vraie réponse à la crise.

Voilà pourquoi, nous, militant(e)s issu(e)s de toutes les tendances du Parti Socialiste, demandons à nos dirigeants d’organiser sans tarder les Etats Généraux de l’Emploi : nous devons inviter les syndicats, les patrons, les associations, les mouvements de chômeurs, les économistes, les élus et militants du PS et des autres partis de gauche à travailler ensemble pendant 2 mois avec un objectif ambitieux : créer 2 millions d’emplois, construire un nouveau pacte social, sortir de la logique du néo-libéralisme responsable de la crise.

Nous, militant(e)s de toutes les tendances du Parti Socialiste, demandons aussi à nos dirigeants d’organiser un grand sommet de la gauche européenne : le Manifesto adopté par les socialistes des 27 états membres en décembre 2008 est salué par tous comme un premier pas historique. Mais il faut aller plus loin et nous réunir à nouveau pour travailler ensemble pendant trois semaines, pour muscler le Manifesto et montrer à tous les citoyens d’Europe que la gauche a des solutions concrètes à la hauteur des enjeux.

Dois-je vous préciser que je suis d'accord avec lui et avec sa conclusion: Nous devons muscler notre Manifesto qui ne propose en gros que de relancer un système moribond et ne contient que des mesures à la marge. Je vous invite à signer son appel, et vous remarquerez qu'il n'y pas de noms sauf ceux de Jospin et Delors et que ça parle des erreurs du siècle dernier.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dagrouik 2453 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines