Magazine Environnement

Ecolo-balivernes

Publié le 19 février 2009 par Suffragettes

brown_bag.jpg
Chaque année, 500 milliards de sacs en plastique sont distribués dans le monde aux caisses des grandes surfaces, ce qui correspond à 2 millions de tonnes de plastique. Je vous laisse imaginer les dégâts sur la nature et les coûts engendrés par la pollution et le retraitement. 

Dès 2003 certaines grandes surfaces ont pris la décision de ne plus distribuer de sacs plastiques aux caisses des supermarchés. Belle initiative me direz vous car pas de sac = moins de pollution.

Oui mais voilà, tout n'est pas si simple...

Parce qu'en annoncant avec force leur souhait d'être eco-responsables en supprimant la distribution des sacs aux caisses, les enseignes ont redoré leur blason. Parce qu'en cessant la production de ses sacs, les enseignes ont aussi réalisé des économies non négligeables. Tout bénéf pour ces enseignes donc...Mais où est le réel bénéfice pour le consommateur ? Nulle part !!

Car au moment de passer en caisse, le consommateur a aujourd'hui deux choix : celui de payer (environ 50 centimes) pour un sac réutilisable ou de payer (encore !) pour un sac plastique classique, donc fragile et polluant. On en revient au point de départ.

Cette belle hypocrisie va t-elle durer encore longtemps ? Combien de temps les enseignes vont-elles pouvoir se refaire une moralité sur le dos des consommateurs ?

Pourquoi, comme dans certains pays comme les USA, ne pas fournir aux acheteurs des sacs gratuits ET ecolo ? La société Sacs Ecologiques proposent par exemple une gamme de produits allant du sac en papier recyclé, au sac en matière végétale en passant par le sac en papier sans bois. La preuve que les alternatives écologiques existent et que tout est question de priorité !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Suffragettes 22 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte