Magazine Assurances

Selon Airparif, les automobilistes sont plus exposés à la pollution que les cyclistes et les piétons

Publié le 19 février 2009 par Aurélia Denoual

Airparif a mesuré la pollution au dioxyde d’azote et aux particules au niveau des organes de respiration des cyclistes et a constaté, comme indique dans les conclusions der l’étude qu’il vient de publier, que le cycliste parisien est moins exposé à la pollution que l’automobiliste à l’abri dans son habitacle, et c’est également valable pour les piétons..

En fait, il ne s’agit pas des cyclistes qui roulent dans le flot de la circulation, ni des piétons qui tentent de traverse la place de l’Opéra, mais de ceux qui empruntent ou qui longent les pistes cyclables sur un trajet long qui les éloigne de la source de pollution la plus importante, celle des voitures.

Côté automobilistes, il faut savoir que l’air pollué peut s’introduire dans la voiture par le système de ventilation ou si l’habitacle n’est pas étanche, ce qui mérite une attention particulière ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines