Magazine Bourse

Indice de misère

Publié le 19 février 2009 par Fabien Major @fabienmajor

La crise actuelle se compare t’elle vraiment à la Grande Dépression des années 30, ou encore aux récessions de 1973 et de 1981? Selon l’indice de misère, on est loin, très loin. Il y a encore de la place pour de la détérioration ou… un redressement.

chomage

Arthur Okun de l’université de Yale a été un des plus brillants conseillers de John F. Kennedy. Pour comparer la «douleur» des crises économiques, il a juxtaposé certaines données économiques communes pour en venir à son «Misery Index». Le taux de sans-emploi additionné au taux d’inflation donnait un taux sans précédent de 22% en juin 1980. En janvier 1975, il a revisité ce sommet à 19,9%. Aujourd’hui, nous en sommes bien loin avec 7,6%. Mais disons que la médiatisation des mauvaises nouvelles est un peu comme le facteur vent et nous fait «ressentir» un 35%!

Les données de Statistiques Canada nous disent que le PIB américain est de -1,1% contre -3,1% durant la crise 73-75. La production industrielle s’est récemment affaissée de -6,1% contre -13% dans les années 70. Le taux de sans-emploi est de 7,6%, il était de 9% dans le temps des hippies. Nous vivons de la déflation, les prix à la consommation reculent de 0,1% et on trouve des hypothèques de 30 ans à 5,2%. En 81-82, l’inflation était de 14,6% et les hypothèques… à 18,5% de quoi asphyxier n’importe quel propriétaire de bungalow! Alors, jusqu’à maintenant, la crise 2008-09 est assez moumoune merci!

Ceux qui considèrent que nous devons toucher le fond du baril avant d’espérer une remontée économique vont devoir attacher leurs tuques avec des tie-wraps!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabien Major 12992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte