Magazine Culture

Koh-Lanta : direction le tribunal !

Publié le 19 février 2009 par Benjamin Tolman
Koh-Lanta Agrandir l'image

Après l'Ile de la Tentation, c'est au tour de Koh-Lanta de se retrouver dans la panade. En effet, cette fois encore, certains candidats réclament une requalification de leur participation et par conséquent, des indemnités.

La maison de production de Koh-Lanta, Adventure Line, sera devant les prud'hommes le 12 mai prochain selon le site internet du Point.

Certains candidats dont nous ignorons l'identité réclament à leur tour un contrat de travail et la rémunération qui va avec. Maitre Jérémie Assous, qui n'est autre que l'avocat des candidats de l'Ile de la Tentation, se chargera de cette affaire juteuse.

Evidemment, le producteur de Koh-Lanta estime qu'il ne s'agit que d'un jeu et qu'y participer ne peut être considéré comme un emploi. "Cela reviendrait à considérer que les candidats de Questions pour un champion ou des Chiffres et des lettres sont des travailleurs", estime-t-il.

Mais Jérémie Assous a une réponse toute prête face à cet argument : "Un jeu, c'est quand les effets, avantages ou pertes, dépendent d'un événement incertain. Or, où est l'aléa pour le producteur ou le diffuseur ? Aucun. L'élection ou le gain ne sont que des prétextes pour les producteurs, car ce qui importe c'est que les participants, du fait de leur prestation, contribuent à l'élaboration et à la fabrication du format audiovisuel, et ce, même s'ils sont éliminés", rétorque-t-il.

Voilà en tout cas un avocat qui a trouvé un excellent filon et qui risque de signer l'arrêt de mort de la téléréalité...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte