Magazine Santé

Abcès dentaire : remèdes naturels d'urgence

Publié le 19 février 2009 par Estelle36


mal de dent, abcès dentaire
Didier Le Bail, naturopathe à Paris, explique comment obtenir le soulagement d'un abcès dentaire grâce à des remèdes naturels. Ces conseils ne dispensent pas d'une visite chez le dentiste dans les meilleurs délais afin de déterminer la cause de l'abcès !


Quels sont les produits naturels recommandés en cas d'abcès dentaire et comment les utiliser ?



L'abcès dentaire est la complication habituelle d'une carie profonde (ou d'une nécrose), mais il peut également apparaître suite à un choc, avec ou sans fracture de la dent. On parle alors d'abcès apical. S'il apparaît suite à une maladie du parodonte (ensemble des tissus de soutien de la dent),
ou déchaussement, c'est un abcès parodontal. En cas de suspicion d'abcès (sensibilité de la dent à la pression et à la chaleur, gonflement de la gencive, de la joue...), il va de soi que la consultation (très) rapide d'un dentiste s'impose.

Dans l'attente du rendez-vous, que peut-on faire par soi-même?

Appliquer de la glace pour limiter le gonflement et débuter sans délai un traitement aromatique, tant par voie orale que buccale :
- voie orale : 6 à 9 capsules huileuses par jour d'huile essentielle  (HE) d'Origan pendant 5 jours au minimum.
- voie buccale : préparer le mélange suivant : 4 gouttes HE Clou de Girofle + 1 goutte HE Camomille noble (anti-inflammatoire) + 30 gouttes de macérat huileux de Millepertuis (anti-inflammatoire) ou d'huile végétale. Appliquer 2 gouttes du mélange sur la zone concernée. Renouveler plusieurs fois par jour, selon le besoin.
Autres possibilités de soins par voie buccale
- Apithérapie : apposer un emplâtre de propolis autour de la dent malade le soir au coucher et le garder toute la nuit.
- Argilothérapie : pour faire mûrir l'abcès, appliquer sur la joue un épais cataplasme d'argile froide (de préférence de l'argile montmorillonite). Enlever le cataplasme dès qu'il commence à sécher. Attendre 1 h avant d'en remettre un autre. Les personnes pressées pourront trouver en magasin bio de l'argile verte en tube prête à l'emploi.
- Remède de « bonne femme » : à la place ou en alternance avec les cataplasmes d'argile, faire cuire une figue sèche coupée en deux dans du lait pendant quelques minutes. Puis appliquer la partie coupée de la figue encore bien chaude sur la gencive affectée. À conserver en bouche pendant deux heures maximum. Renouveler l'opération.
Précision utile : en cas de traitement antibiotique prescrit par le dentiste lors de la consultation, la poursuite du traitement aromatique ne pose aucun problème et sera même encouragée, dans la mesure où les huiles essentielles anti-infectieuses présentent l'avantage de potentialiser l'action des antibiotiques. Encore une fois, merci Dame Nature !

Douleur dentaire

En cas de douleur dentaire dont on ne sait si elle est associée ou non à une infection, on gagnera à recourir à l'huile essentielle de Laurier noble, à la fois antalgique et antibactérienne remarquable. En raison de son excellente tolérance cutanée, cette huile essentielle peut être appliquée pure sur les gencives (au contraire de l'huile essentielle de Clou de Girofle).
Appliquer 2 gouttes sur la zone douloureuse. Il est également à signaler que les douleurs dentaires disparaissent de manière inexpliquée lorsque l'on se rince la bouche avec des enzymes fermentées en cascade*. Pour autant, cela ne dispense pas d'une visite chez le dentiste dans les meilleurs délais afin de déterminer la cause de la douleur ! 


* Il existe un seul produit de ce type sur le marché : le Régulat.
La fermentation en cascade des enzymes a été mise au point par un allemand, le Dr Niedermaier, dont le "hobby" était de travailler sur les fermentations. Il est en quelque sorte parti de l'idée de reproduire le processus naturel de cascades enzymatiques de l'organisme humain. Son procédé consiste en une succession de fermentations de végétaux (dattes, figues, noix, noix de coco, citron, pousses de soja, oignons, céleri, pousses germées, artichaut, millet, pois, safran) et l'un des "trucs" consiste à récupérer et réemployer une partie de la fermentation précédemment réalisée. Le procédé étant breveté, on n'en connaît pas tous les détails, juste les grandes lignes. Toujours est-il que les enzymes sont à ce point décomposées et "libérées" que le produit est assimilable par voie sublinguale et donc en capacité d'agir en l'espace de quelques secondes ! Le produit est très polyvalent, il permet de nettoyer le sang, de désacidifier l'organisme, d'agir sur les problèmes de peau, les inflammations, les congestions, les blocages digestifs ou nerveux. À propos de blocages nerveux, le premier bénéficiaire de ce produit fut le chien du Dr Niedermaier, gagné par une paralysie... comme leur précédent chien ! Le Régulat a permis de le guérir complètement, et il s'est avéré que les chiens avaient en fait été empoisonnés par des produits phytosanitaires utilisés dans des champs voisins où ces animaux avaient l'habitude de gambader. Cela a bien entendu encouragé le docteur dans ses recherches...
En médecine dentaire, le produit peut s'avérer très utile, notamment en atténuant inflammations et douleurs, en accélérant les processus de guérison (suites d'extraction, foyers infectieux...), en renforçant les gencives, et c'est pourquoi il est de plus en plus utilisé dans ce domaine, du moins en Allemagne mais pas encore en France. Le Régulat commence à bénéficier d'une meilleure distribution, on le trouve de plus en plus facilement en magasin bio.

Extrait d'un article paru dans le mensuel Belle-Santé (n° 106 - Juin 2008) et reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur : Didier Le Bail, conseiller de santé naturopathe (Paris).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Estelle36 1669 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines