Magazine Politique

Envoyer vos petites culottes roses à la tête des intégristes

Publié le 20 février 2009 par Petiterepublique

petite culottes roses contre les intégristes religieuxIl faut parfois user d’intelligence pour contrer la brutalité des intégristes religieux qui entendent modifier les mœurs de leurs concitoyens en bafouant toute liberté individuelle. En Inde où la fracture sociale et culturelle ne se cesse de s’accroitre, les conflits entre communautés vont grandissant. Au cœur du pays, dans les zones plus traditionnalistes et surtout plus rurales où la régulation des naissances demeure difficile à imposer, le sentiment religieux n’a pas encore cédé le pas. Bien au contraire, et c’est d’ailleurs ce qui conduit à des affrontements violents avec ces jeunes Indiens qui vivent à l’occidentale et profitent du boom économique des nouvelles technologies pour s’émanciper.

Au grand dam des mouvements religieux, les échanges commerciaux et intellectuels entre l’Inde et l’Occident ont conduit les populations cultivées à pratiquer la Saint-Valentin. Simple fête commerciale dans la plupart des pays, le V-Day (Valentine-Day) constitue un moyen de se libérer du poids des traditions séculaires. Mais les extrémistes n’ont pas perçu d’un très bon œil cette libéralisation des mœurs qui conduit de surcroit les femmes à s’affranchir de la vie traditionnelle familiale pour vivre une vie de célibataire autonome grâce au travail. Ainsi, des Hindouistes fanatiques appartenant au groupe du Sri Ram Sena (SRS) ont pris récemment à partie des femmes qui buvaient dans un bar avant de les brutaliser. Après ce brillant fait d’armes, le groupe extrémiste menaça de s’en prendre à tous ceux qui fêteraient la Saint-Valentin.

Mais la réaction de notre jeunesse Hi-Tech ne s’est pas fait attendre, puisqu’à l’aide du réseau Facebook, elle a mobilisé un nombre incroyable de personnes pour envoyer au siège du mouvement religieux des milliers de petites culottes roses. L’initiative a pris une telle ampleur qu’un site Internet relaie désormais l’actualité de la nouvelle association de défense pour le « Pubgoing loose and forward Women » afin de combattre par le biais des réseaux informatiques ces religieux qui veulent marier de force toutes les jeunes Indiennes et leur interdire le droit de choisir leur conjoint.

Laurent Monserrat

Articles en lien:

  • Indiens d’Amazonie : scènes de violence
  • Quand les élèves manifestent leur droit à l’éducation
  • Le retour du clivage droite gauche selon Sarkozy et le Figaro
  • Israël Palestine à l’unisson de Daniel Barenboïm
  • TURKOJAN UN VIRUS À OFFRIR À TOUS VOS AMIS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Petiterepublique 129 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines