Magazine Humeur

Crise aux Antilles. Colons et colonisés,des TOM-DOM au NOM. Esclavages

Publié le 20 février 2009 par R-Sistons


TOM-DOM, à l'avant-garde
de la contestation du Désordre Etabli imposé !

Sommaire :
Editorial d'Eva,
des TOM-DOM au NOM.
Crise aux Antilles,
Milton Dassier
Sélection de liens


Crise aux Antilles. Colons et colonisés,des TOM-DOM au NOM. Esclavages

Editorial d'Eva : Des TOM-DOM au NOM

Démocratie irréprochable ! C'est Sarkozy qui l'a dit. Au nom de cette démocratie qu'on tente d'ailleurs d'imposer par la force au monde entier, ce qui est une forme de néo-colonialisme, on tue, on prive de liberté, on soumet, on asservit, on baîllonne, on pille, on torture, on contrôle, et j'en passe, certainement de meilleures...
La première vraie explosion est venue de là où on ne l'attendait pas. De nos TOM-DOM, ces territoires oubliés, sauf au moment des élections. Le "démocrate" irréprochable Sarkozy s'est empressé de ne rien faire, dans l'espoir de laisser pourrir la situation. Puis il a envoyé son zélé représentant faire trois pas de figuration devant les caméras et proposer de fausses, ou d'éphémères, solutions. Il a enfin tenté de diviser pour régner, et finalement, Mme Alliot-Marie a mandé les forces de l'ordre, lesquelles se sont aussitôt distinguées en traitant les manifestants de sales nègres. Pas de chance ! Sarkozy aux prises avec le monde enseignant, hospitalier, de la Recherche, des écoles, de la Justice, etc, etc, doit maintenant faire face à la contestation d'Outre-Mer, et celle-là doublement embarrassante. Car elle peut constituer un modèle, un encouragement, à toutes les autres, mais aussi parce qu'elle ramène à la surface tout ce qui avait été jusque là soigneusement enterré sous le vernis de la démocratie proclamée irréprochable : Le poids d'un colonialisme jamais réglé, jamais reconnu, et pire encore, qui s'étend sur toute la planète, aussi bien grâce à des Etats ouvertement colons, comme Israël, qu' à travers des Etats réputés exemplaires sur la question de la Démocratie, comme les Etats-Unis, au moins avant Bush. Les Irakiens ou les Afghans, pour ne citer qu'eux, en savent quelque chose.

Et voici que l'on découvre que la France des Droits de l'Homme est peu regardante en matière de liberté, d'égalité, de fraternité, que ses beaux principes républicains érigés en modèle sont de vains mots, que l'Etat français s'est complètement désengagé de ses responsabilités dans ses territoires lointains, se contentant d'y maintenir l'ordre et de laisser les anciens colons faire la loi, tant au niveau de la Grande Distribution, du négoce, du fret, des institutions bancaires... le tout aux dépens des autochtones, condamnés à payer beaucoup plus qu'en métropole, tout en gagnant moins, et en subissant un taux de chômage record, cela dans l'indifférence altière de Paris.
Le colonialisme est toujours vivant. Plus que jamais. La France n'a pas demandé pardon pour ses crimes, elle ne les a jamais déplorés, elle les a perpétués, au moins par sa coupable inaction, au plus en s'alignant désormais sur Washington. Dans les DOM-TOM, il y a toujours des maîtres, et ceux qui subissent. Et en France, nous sommes tous condamnés à nous agenouiller, ou à nous résigner, nouveaux esclaves des temps "modernes", esclaves de l'Argent, du travailler toujours plus pour gagner toujours plus (soi-disant), de la compétition universelle, de la rentabilité à tous prix, du Libéralisme forcené, du Grand Désordre Mondial totalitaire, despotique, fasciste. Qu'ils sont donc loins, les beaux principes de Liberté (nous sommes de plus en plus asservis), d'égalité (jamais les inégalités n'ont été aussi outrancières), de fraternité (jamais la compétition n'a été aussi rude) ! La civilisation occidentale ? Une imposture ! C'est la jungle, dans laquelle les plus forts écrasent les plus faibles, sous la bannière mensongère de la Liberté, de la Démocratie, du Bien !
Ainsi, tout n'est qu'illusion. Illusion d'un colonialisme défunt, illusion d'une démocratie irréprochable, illusion d'une mondialisation heureuse. Les citoyens sont floués, pas seulement les colonisés d'hier et d'aujourd'hui, mais les peuples dans leur ensemble, en voie de colonisation complète, sous la bannière du Nouvel Ordre Mondial occidental, qui n'est en réalité qu'une monstrueuse machination pour asservir complètement les citoyens, aussi bien sur leur lieu de travail, quand ils en auront un, que sur les champs de bataille des colons d'aujourd'hui, eux-mêmes asservis à Mâmon, leur idole, c'est-à-dire au Veau d'Or, au Dieu Argent.
Nous sommes tous devenus fous. Oui, même nous les peuples, anesthésiés par les Médias néo-sionistes qui infestent la planète, uniquement soucieux de promouvoir le règne de l'Argent-roi, de la réussite reine, et des guerres impériales, et tant pis si tous ensemble, enchaînés dans un sort commun, nous courons vers l'abîme nucléarisé.
En attendant, les colonisés des Tom-Dom nous donnent une belle leçon de dignité, de démocratie, de fraternité (tous partis confondus), de liberté. Qu'ils en soient remerciés. Nous avons sans doute beaucoup à apprendre d'eux.
Et eux-mêmes tournent les regards vers les terres d'émancipation, en Amérique Latine.
Et si l'asservissement à la Métropole française débouchait sur une authentique libération ? Il est permis de rêver...
Eva

TAGS : TOM-DOM, colonisation, NOM, colons, démocratie, liberté, Sarkozy, asservissement, Mme Alliot-Marie, totalitarisme, libéralisme, fascisme, Droits de l'Homme, civilisation, Bush, Israël, Irak, Afghanistan, République, liberté, égalité, fraternité ....


Crise aux Antilles. Colons et colonisés,des TOM-DOM au NOM. Esclavages

Crise aux Antilles,
 

avec Milton Dassier
14ème jour de grève générale en Guadeloupe. L’île est totalement paralysée. C’est clair, sous les tropiques, on ne danse plus. Les guadeloupéens dans leur ensemble sont en train de donner une leçon aux français. Et même si aucun média ne rapporte quoi que ce soit d’approfondi sur ce que j’appelle une insurrection digne et tranquille, le peuple guadeloupéen est en train de prouver aux politiques et aux décideurs économiques que sans le peuple, rien ne se fait. Pas de consommation s’il n’y a pas de consommateurs… Pas de profit si les gens refusent de travailler.. Pas d’investissements si la situation sociale est instable... Le cynisme du gouvernement est terrifiant. Pourquoi tant de temps pour réagir et, au final, envoyer Jego en urgence pour régler le problème ? A question simple, réponse simple. On a joué le pourrissement du conflit pour désunir le mouvement puis isoler des « fauteurs de troubles » qu’il serait aisé de stigmatiser voire, en les provoquant, d'arrêter par exemple lors d’une manif qui aurait mal tourné. Eh bien non ! Le piège n’a pas fonctionné.
Le mouvement est pacifique et a gagné pour l’instant cette guerre des nerfs. Jego est arrivé hier et a dû manger son chapeau en annonçant des mesures immédiates donnant raison à certaines revendications du collectif Lyannaj Kont la Profitasyon, ce qui signifie Alliance Contre le Profit. Car nombreuses sont les associations et les syndicats qui se sont mis d’accord sur 150 revendications : Elles sont le résultat du constat de l’échec d’une approche gouvernementale basée sur ce qu’on peut appeler néocolonialisme libéral.
Dans un pays insulaire dépendant de la France et de l’Europe mais où le cadre institutionnel ne donne pas de garde-fous et de vrais contre-pouvoirs, les situations de monopole aggravées par la crise conduisent à l’effondrement social et économique de la Guadeloupe. Monopoles ou absence de concurrence réelle de la grande distribution, de l’énergie, des transports aériens, du fret maritime, quasi absence de banques d’investissement, désengagement de l’état sur le plan financier et comme en France, application des lois liberticides et paupérisantes.
Vous trouverez la liste des revendications ICI Toute la contradiction post-coloniale est résumée dans ce mouvement. On répète à l’envi que les guadeloupéens sont des français à part entière et on les néglige alors que leur vulnérabilité est supérieure aux français de métropole à cause de leur insularité et de l’éloignement. On insiste sur le rôle protecteur de l’état français tout en prônant plus de responsabilités pour les institutions locales et on voit un état se désengager sur le plan financier.
L’Europe est censée aider ces régions de son ultrapériphérie et l’élargissement aux pays de l’est l’amène, elle aussi, à se retirer. Dans ces conditions, si les choses évoluent ainsi, pourquoi les guadeloupéens vouerait-il à la France un culte patriotique comparable à celui que recommandent les édiles de l’UMP ? Sait-on par exemple, qu’un étudiant qui prétend faire des études longues qualifiantes ne peut les faire que s’il a des parents capables de lui offrir et lui trouver de quoi voyager, payer ses droits d’inscription et vivre à l’extérieur de la Guadeloupe durant ses études? Avant cela, il aura des concours à passer en métropole et à des dates différentes.. Autant de billets AR Pointe-à-Pîtres Paris à payer... Sait-on par exemple que l’entreprise qui distribue l’essence et le gas-oil a un monopole qui lui permet de vendre 15 à 25% plus cher qu’en France alors que son prix de revient est de 15% moins cher de par la proximité des pays producteurs comme le Venezuela ? Sait-on par exemple que les banques françaises sur place proposent des taux de crédit plus cher qu’en France ? Même chose avec le montant des polices d’assurances ! Sait-on par exemple qu’un kilo de tomates est en permanence situé entre 3 et 9 € toute l’année alors que la Guadeloupe en produit tant bien que mal malgré la concurrence des importations par la grande distribution. Habilement, celle-ci propose des produits à peine meilleurs et aligne ses prix juste en dessous de ceux du marché local de petits producteurs qui ont du mal à s’en sortir.
Et qu’on ne nous dise pas qu’avec ce que donne la France, ce n’est déjà pas si mal ! Ce serait prendre les guadeloupéens pour des mendiants ou des parasites ! Or c’est justement un combat pour la dignité dont beaucoup disent qu’il est parfaitement légitime. Que le gouvernement actuel et les gouvernements futurs y prennent garde. D’abord, la Martinique, la Guyane et la Réunion surveillent tout cela de près, les problèmes y sont presque les mêmes...
Si les peuples se montrent capables de se rassembler par une approche consensuelle de leurs problèmes, le vote outre-mer va compter de plus en plus d’autant que les ultramarins résidant en métropole scrutent tout cela à la loupe. Un jour, on va enfin se rendre compte que l’outre-mer français a un poids et qu’il va l’utiliser. Le mouvement guadeloupéen est avant tout consensuel, un consensus social et politique qui pourrait faire tâche d’huile. Ainsi, l’on comprend le silence des médias sur le sujet. Au mépris habituel pour ce qui vient de l’outre-mer, on cherche à éviter la propagation à d’autres régions d’outre-mer, de France et, pourquoi pas, à la France toute entière…

http://miltondassier.over-blog.com/article-27468127.html

  • Crise aux Antilles: Pourquoi Sarko s'est défilé pendant 30 jours
  • Discrimination d'état: La République épure les DOM de ses passeports
  • 700 flics pour la sécurité de Sarkozy, 500 pour la Guadeloupe!
  • Selon Séguéla, 21 millions de personnes devraient se suicider
  • Sarko au Parc des Princes hier soir: pour réfléchir sur les Antilles ?
  • Emeutes en Guadeloupe : L'état pleinement responsable
  • Les Antilles en ébullition : Une insurrection pour la dignité!
  • Chiffres de l'UE: Le terrible échec de l'état français aux Antilles
  • De Megève, Sarko aux antillais : Bons baisés, pour vous c'est bonbon!
  • Antilles : Manifeste pour les "produits" de haute nécessité

liste complète

Solidarité Guadeloupe – Tous à Béziers , samedi 21 février, 14 heures 30 devant la mairie ! Solidarité Guadeloupe – Tous à Paris, samedi 21 février, 14 heures à la République ! Entrez dans la banque La Guadeloupe reste une colonie asservie à la métropole

Les non-dits de la mission en Afghanistan

Paris veut réintégrer le commandement militaire de l'OTAN pour peser sur les choix opérationnels de l’Alliance, notamment en Afghanistan où l'état-major français considère que les tâches qui lui sont assignées sont sans cohérence, même s'il ne le reconnaît pas publiquement.


  • Trader, mieux que le loto !Les cent traders les mieux payés ont touché ensemble, toujours en 2007, six cents milliards de dollars ! (240 milliards d’euros).
  • Guadeloupe à la loupe.Une économie de transferts en provenance de la métropole.
  • Une base cruciale échappe aux GI
  • Pierre Mirabeau: «C’est indigne des Etats-Unis!». La Suisse a dû céder devant un ultimatum. Et ce n’était pas le premier.
  • De la Théorie du complot
  • UBS cede ante Washington y rompe el secreto bancario suizo.Pero ,los Madoff y el garrote vil?
  • Le CRIF En France : Un Organe De Propagande Des Services De Renseignements D'Un Etat Etranger Qui Bafoue Le Droit Et La Morale
  • Confidentiel : l'UE craint la faillite de certains Etats membres.
  • "M. Strauss-Kahn a abusé de sa position pour entrer en relation avec moi"
liste complète


Publication non terminée, liens à venir

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Sarkozy vient Antilles, les barricades se reforment.

    Le Monarque va enfin aux Antilles. il avait promis d'inaugurer les Etats Généraux de l'Outre-Mer. Il n'en fut rien. Les élections passées, le voici prêt au... Lire la suite

    Par  Juan
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • L’islam, la pop, les ayatollahs, les traditionalistes et les colons

    L’islam, pop, ayatollahs, traditionalistes colons

    - Michel Garroté - Vendredi 26 juin 2009 - - La religion de paix se porte bien - Le projet de la Grande mosquée - avec minaret - qui doit voir le jour à... Lire la suite

    Par  Drzz
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Sarkozy aux Antilles - mon coup de gueule !

    Sarkozy Antilles coup gueule

    Mon coup de gueule d'aujourd'hui va bien sur, sur le déplacement de Sarko aux Antilles. Ce matin, en voiture, en allant bosser, j'écoutais RMC, et pour une... Lire la suite

    Par  Olive
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Crise

    Entre la crise monétaire mondiale et la baisse du pouvoir d’achat, notre budget shopping va devenir aussi important que le PIB de l’ex-république démocratique d... Lire la suite

    Par  Co2l
    BD & DESSINS, SOCIÉTÉ, TALENTS
  • Les colons colonisés

    Après la Hongrie qui vient de friser le code et la faillite étatique, voici Gordon Brown qui part à la chasse aux milliards … en Chine et dans les pays du Golfe. Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • MADAGASCAR: DAEWO ou les Nouveaux Colons

    MADAGASCAR: DAEWO Nouveaux Colons

    Une amie de Face Book, Marie-Dorothée schmidt, nous alerte sur une nouvelle forme de colonisation pernicieuse et extrèmement agressive qui a pour cadre... Lire la suite

    Par  Jean Noël Delorme
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Fillon renvoie Yves Jégo aux Antilles

    Yves Jégo va devoir reprendre l'avion, direction les Antilles. En effet, après être parti en catimini des îles pour la métropole, ce qui avait provoqué la... Lire la suite

    Par  Lebuzzquotidien
    SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


R-Sistons 837 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines