Magazine Environnement

Les marques sont elles en manque d'engagement durable?

Publié le 19 février 2009 par Greg Catel

En début d'année, consoGlobe  a publié son 5ème  « baromètre Éthique et Environnement » qui reflète l'image des plus grandes entreprises marques auprès des internautes au niveau de leur engagement éthique et environnemental. L'image de ces entreprises semble se dégrader... 

Greenbusiness
Pour cette 5ème édition, la hausse des moyennes générales qui avait été observée durant la première moitié de l'année 2008 ne se confirme pas sur ces 6 derniers mois, bien au contraire : les notes n'ont cessées de chuter, avec une moyenne générale à 1,4 (sur 4) observée entre le 1er juin 2008 et le 1er janvier 2009. Seules 4 entreprises ont une note supérieure à la moyenne (contre 12 pour le 4ème baromètre) !
Visiblement, nombre d'internautes ayant participé à ce baromètre ont été déçus par le manque d'engagement des entreprises en matière environnementale. Peut-être conscients du Greenwashing de beaucoup d'entreprises qui veulent afficher des vertus environnementales qu’elles ne méritent pas ! Peut-être déçus par la lenteur des changements d'attitude de certaines entreprises. 
Un classement pour le moins surprenant...
Premier de ce baromètre depuis plus d'un an, Nature et Découvertes. Pas de commentaire. Peut-on en attendre moins de la part d'un groupe dont l'écologie et l'environnement sont le coeur de métier? Reste que Nature & Découvertes reste un modèle de politique environnementale (voir le rapport annuel)
En deuxième position, Google, qui confirme sa bonne image auprès des internautes, bien que sa note soit en légère baisse (2,2 contre 2,5 lors du précédent baromètre). Il faut bien prendre en compte ici, que ce classement est basé sur les votes des internautes (un vote étendu à des consommateurs pas forcément internautes ou ne participant pas à ce genre de vote sur le Net ne ferait surement pas apparaitre Google comme étant perçu comme un défenseur ardu de l'environnement). A prendre en compte aussi que Google à beaucoup communiqué ces derniers temps sur la volonté de rendre la société neutre en carbone
Sur la 3ème marche de ce podium - une autre surprise - le groupe Ikéa, qui semble bénéficier de ses divers partenariats avec des institutions ou ONG (UNICEF, WWF etc.) ou encore de ses derniers engagements écolo relayés dans les médias tels que l'investissement de 50 millions d'euros prévu pour enrichir son catalogue de produits verts dont des panneaux solaires. La swedish touch y est aussi sans doute pour quelquechose...
Le groupe de cosmétiques Yves Rocher perd près d'un demi-point et se retrouve à la porte du top 5, malgré le lancement de sa gamme de produits certifiés bio. E. Leclerc quitte également le Top 5 (8ème) et perd 3 places : les consommateurs commenceraient-ils à douter de l'engagement réel du distributeur qui ne cesse de communiquer sur ses actions environnementales, voir même un peu trop... Tetra Pak réintègre lui le Top 5 (4ème), alors que la marque d'eau Evian (Danone) s'y maintient, notamment grâce à ses Ecoles de Protection de l'Eau visiblement appréciées.
Au final, les résultats de ce baromètre mettent bien en évidence l'impact de la communication des entreprises en la matière. La difficulté aussi de faire passer le message...
En savoir + sur le Baromètre consoGlobe
GC.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Greg Catel 282 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte