Magazine Amérique du nord

Mais où sont mes racines, Nashville ou Memphis ?

Publié le 20 février 2009 par Graeme

Décidément, il n'y a que les états-uniens pour savoir comment rater un centre-ville d'une aire métropolitaine de plus d'1 million d'habitants !

Les pauvres, il y a tellement peu à y faire que c'est vide, mort toute la journée ou presque. De grandes artères, des tas de bâtiments flambants neufs pourtant, mais rien, aucune énergie ne se dégage de ces villes.

On aurait pourtant pu penser que des villes comme Nashville et Memphis regorgeaient d'activité. Et bien non ! A part le soir, dans une rue ou deux, maximum, on s'y fait pas mal chier le reste du temps.. Et c'est pas l'architecture qui sauve l'ensemble, je ne suis pas fan des stades flamboyants situés en centre-ville avec stationnements sur des dizaines d'hectares ;)

Nashville, musée de la country :

Nashville, The Stage, où nous avons vu un petit concert sympathique :

Sur la route de Memphis, on a écouté des trucs débiles à la radio, comme dirait l'autre, avant de tomber sur l'usine de guitares Gibson, en plein centre :

J'aurais très bien pu me taper un boeuf avec B.B. King, si, si ! ;)

Le club de B.B. King, où nous avons dîné (mal, mais y avait l'ambiance) :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Graeme 12261 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte