Magazine Internet

Publication de deux livres blancs sur l'intelligence economique 2.0

Publié le 20 février 2009 par Verbal Kint
La production de connaissances liées aux enjeux unissant information et prolifération sur Internet est relativement peu abondante en France, comparée au monde anglo-saxon. Heureusement pour nous, même s'ils sont peu nombreux, nous disposons d'excellents experts toujours à même de publier leurs réflexions dans des revues, blogs, white papers et autres supports de communication. C'est le cas de Didier Heiderich, président de l'Observatoire International des Crises, et François-Bernard Huyghe, chercheur à l'IRIS et enseignant, qui ont récemment publié deux documents de grande qualité, détaillant les réseaux d'influence liés au Web 2.0. Une approche plus analytique de la pratique, à comprendre en amont de mener toute opération d'intelligence économique 2.0. PUBLICATION DE DEUX LIVRES BLANCS SUR L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE 2.0

Un des modes déterminant de l'influence sur Internet est d'imposer au public un parcours hypertexte et cognitif avec l'objectif de le convaincre d'adhérer aux propositions émises et de les relayer. En se fondant sur les typologies d'influence, cet article a pour objet d'analyser les mécanismes qui permettent de convoquer les internautes, d'agir sur la perception, d'imposer une représentation spécifique d'un thème et de la légitimer auprès d'un large public, ceci par la maîtrise des comportements individuels et collectifs des internautes dans la société de l'urgence à l'heure des réseaux sociaux.

Didier Heiderich
"Influence sur Internet""

Parler du Web 2.0, c'est donc risquer le triple reproche : surévaluer des développements mineurs du Web tout court, ne pas déjà penser Web 3.0, tenir un discours idéologique et commercial voire subir un effet de mode. Pourtant, au sein de l'hypersphère se dessine une convergence entre outils et usages et que le terme de Web 2.0 recouvre un ensemble de nouveautés liés au plates-formes en ligne, aux réseaux sociaux ou à l'intelligence collective, aux pratiques coopératives, au live web (ce web “vivant” qui permet un remise à jour permanente des hyperliens)... Et que la chose mérite peut-être un nom, ne serait-ce que du fait de la conviction des internautes de vivre un effet de seuil.

François-Bernard Huyghe
"WEB 2.0: INFLUENCE, OUTILS ET RÉSEAUX"
Le blog de VerbalKint - www.verbalkint.net -

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Verbal Kint 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine