Magazine Europe

La gestion desastreuse du ministere des finances

Publié le 20 février 2009 par Ghx62

Décidément, les nouvelles se suivent et j’apprends que Le Conseil d'Etat a annulé la composition du comité de direction du Service public fédéral Finances. Dans son arrêt, le Conseil d'Etat a jugé insignifiante la manière dont s'est attaqué le ministre des Finances Didier Reynders à Coperfin, la réforme de l'administration des finances. Cette réforme faisait partie de la modernisation de la fonction publique et devait rendre les services des contributions plus efficaces et plus personnalisés. Sept ans après le début de cette réforme, le fisc n'est nulle part, indique le Conseil d'Etat, qui conclut que "la réforme Coperfin en est toujours à la préface". "Il y a des patrons pour des structures qui n'existent pas et des structures existantes qui n'ont pas de patron" !!! Et dire que super Didjé est aux commandes des Finances depuis 10 ans, le calcul est vite fait…un problème de plus pour super Didjé.
Les chiffres des budgets 2008 et 2009 sont faux. Selon son service d'étude, Didier Reynders a systématiquement surestimé les recettes des impôts. L'année dernière, l'Etat a perçu au minimum 2,4 milliards d'euros de moins que prévu dans les tableaux officiels.
Ainsi, le budget 2008 plongera pour plus de 4 milliards d'euros dans le rouge. Le budget 2009 ne sera pas mieux loti. Mais c'est le cadet des soucis du ministre des Finances. Pour lui, il n'y a jamais de problème. Même pas si les actionnaires de Fortis ont voté non, à cause d'une manœuvre stupide tendant à utiliser 125 millions d'actions dépourvues de droit de vote. Ce n'était pas son affaire, paraît-il, ce fut une initiative de la banque Fortis elle-même.
Il en porte la responsabilité politique et il ne l'a jamais assumée. Pas plus que la gabegie aux Finances, où, depuis des années, des fonctionnaires démotivés ne parviennent plus à recouvrer correctement les impôts. Ni quand il exagère délibérément les recettes d'impôts. Pas davantage pour son éventuelle ingérence dans le cours judiciaire de l'affaire Fortis, alors que Leterme et Vandeurzen, eux, ont remis leur démission. La liste est longue et non exhaustive. Si un ministre refuse de prendre ses responsabilités, seuls ses collègues de la majorité ou le Parlement peuvent l'y contraindre. Mais cela ne risque pas d'arriver à Reynders. En parfait cynique, il se sait intouchable. Tout ministre peut être remplacé, mais pas celui qui est, simultanément, ministre des Finances, vice-Premier et président du MR.
S'il devait démissionner, le gouvernement tomberait aussitôt. Or on veut éviter à tout prix de nouvelles élections. Tant que courra cette assurance-vie politique, Reynders peut dormir sur ses deux oreilles. Tout malheur lui sera épargné comme l'eau glisse sur les plumes d'un canard.(Tiré en partie dans « Le Vif.be ») Toutes les bonnes choses ont une fin et il faut espérer que dans quelques mois, le verdict des prochaines élections remettra un ministre qui fait preuve de cynisme, d’arrogance et affecté de mégalomanie à sa place une fois pour toutes.
Vivement les élections 2009.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Refuser la dégradation des finances publiques

    François Bayrou : « on s'engage vers des déficits abyssaux » Du point de vue de la forme, ce qui était le plus frappant, c'était le contraste entre la rhétoriqu... Lire la suite

    Par  Dominique Lemoine
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Ségolène Royal attaquée sur ses finances

    Rien n'est épargné à la leader socialiste dont un hebdomadaire distille le coût des dépenses y compris des déplacements à l'étranger. Peut-il exister un chemin... Lire la suite

    Par  Exprimeo
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Conseil national

    Bonjour, C'est aujourd'hui, samedi 7 février à 18 heures, que le Conseil national du Mouvement Démocrate se réunit en son siège parisien pour prendre ou... Lire la suite

    Par  Bgr
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Démission du ministre Japonais des finances

    "Shoichi Nakagawa serait apparu en état d'ébriété lors de la conférence de presse qui suivait le G-7 Finances de Rome, la semaine dernière. Lire la suite

    Par  Nicolas J
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • La bombe de la reforme des finances !

    7 années de non-gouvernance aux finances du ministre MR, Didier Reynders, ce qui ressort de l’arrêté du Conseil d’Etat, un scandale de plus, une bombe lancée... Lire la suite

    Par  Mj1729
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Conseil du mois : Failand.fr

    Vous connaissez sans doute Facebook, le principal réseau social sur le web, qui compterait environ 175 millions d'utilisateurs à ce jour.Mais connaissiez-vous... Lire la suite

    Par  Tmurcier@hotmail.com
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Suggestions pour le ministre des finances.

    Suggestions pour ministre finances.

    En France 58% des Français ont un jardin. Si de surcroît ils le cultivent, je n'ose à peine imaginer la manque à gagner fiscal sur les légumes, les poules et le... Lire la suite

    Par  Anakyne
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Ghx62 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte