Magazine Bd

L'ange de la nuit, T1 de Brent Weeks

Par Slarue

L'ange de la nuit, T1  de Brent Weeks


Brent Weeks réussit le tour de force de créer avec son Ange de la nuit un personnage tourmenté comme le Waylander de David Gemmell mais plus complexe, grâce notamment à la part omniprésente de la magie, et puissant comme le Fitz de Robin Hobb mais beaucoup, beaucoup moins frustrant car assumant "mieux" sa part d'ombre. Ses personnages secondaires sont exceptionnels de profondeur également et il n'hésite pas à s'en débarrasser au moment où on s'y attend le moins à la manière de George RR Martin dans sa série culte. Les intrigues sont multiples et complexes à souhait, les personnages principaux sont confrontés à des situations souvent abominables (jusqu'au viol et au cannibalisme), le tout sur un rythme infernal...
On entre cependant doucement dans l'histoire au début avec la jeunesse des protagonistes et la présentation de la cité de Cenaria (digne néanmoins d'une Lankhmar de Fritz Leiber ou d'une Camorr de Scott Lynch)... mais dès le quart du livre entamé : impossible de le reposer ! Vous trouverez que manger, dormir ou aller aux toilettes sont des activités somme toute bien superflues, tel le geek moyen...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (2)

Par Fryst
posté le 26 février à 14:55
Signaler un abus

Tout simplement exellent bouquin, l'assassin royal sympas mais bon .... sa ne suis pas vraiment la voie DE l'assassin alors que là l'ange de la nuit est parfait ! je recommande ce bouquin

Par tim
posté le 03 septembre à 15:55
Signaler un abus

je voulais juste confirmer que quand on commence ce foutu bouquin, ya plus moyen de le lacher^^

A propos de l’auteur


Slarue 303 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines