Magazine Science

Percutons !

Publié le 20 février 2009 par Galuel
Ce qu'il faut comprendre c'est que le cône de lumière de l'observateur n'est pas fixe, il bouge avec lui, et ce que voit l'observateur de l'univers, c'est une vision informationnelle partielle, qui dépend du chemin parcouru par ces cônes.
Selon ce chemin l'observation qu'il fait de l'Univers diffère, les éléments physiques identifiés diffèrent, les Lois causales déduites diffèrent, comme le montre le graphe.

Le problème ce n'est pas que le cône selon O1 en e0 soit invariant selon O2. Le problème c'est que pour O2 ce cône n'a pas de sens. Ce qui fait sens pour lui c'est que les événements A lui semblent causer B, alors que selon O1, A et B lui semblent corrélés.
Parce que leurs interprétations causales de leur monde physiquement observables ne peuvent converger, du fait de l'historique de leurs expériences d'observation.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Galuel 1946 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte