Magazine Cinéma

Dexter - Saison 3

Par Geouf

Comme toujours, cet article est bourré de spoilers, donc si vous n’avez pas déjà vu la saison, lisez à vos risques et périls…

A la fin de la seconde saison, nous avions laissé ce cher Dexter en pleine possession de ses moyens. Après plusieurs expériences et une phase de rébellion, il avait fini par s’émanciper de l’influence de son père tout en acceptant l’héritage de celui-ci. C’est donc un Dexter mûr, sûr de lui et parvenu à l’âge adulte que nous retrouvons au début de cette saison. Il a réussi à ne pas se faire arrêter et à éliminer Doakes sans enfreindre le Code de Harry, sa relation avec Rita est au beau fixe et il a démarré une nouvelle « collection ». Une maturité nouvellement acquise qui ne l’empêche malheureusement pas de faire des erreurs, puisqu’une de ses chasses nocturnes va le conduire à tuer un innocent par erreur. Manque de chance, cet innocent n’est autre que le frère cadet de l’adjoint du procureur Miguel Prado (Jimmy Smits) qui va tout faire pour retrouver le meurtrier…

Après l’éclatante réussite de la saison 2, qui parvenait non seulement à être meilleure que la géniale saison 1 mais aussi à explorer de nouveaux enjeux, on se demandait si les scénaristes de la série allaient maintenir une troisième année consécutive un tel niveau de qualité. Et après visionnage de la bête, il faut bien avouer que oui. Car cette troisième année, si elle se rapproche légèrement de la saison 1 (l’ennemi est un proche de Dexter), est une fois de plus exceptionnelle et apporte de nouveaux développements passionnant dans la vie de notre serial killer préféré.

Comme on a pu le constater à la fin de la saison 2, après être passé par des phases s’apparentant à l’enfance (saison 1), puis à l’adolescence (saison 2), Dexter est enfin devenu « adulte ». Et que fait un jeune homme adulte ? Il se case et fait des enfants. C’est donc tout naturellement que la saison 3 s’appuie sur les thèmes de l’enfantement, de la transmission (des gênes et du savoir) et des responsabilités découlant du rôle de père. Tout d’abord littéralement, puisque Dexter apprend avec stupeur que Rita est enceinte et qu’il va bientôt être papa. Une nouvelle qui va bouleverser sa vie et ses priorités. Tout d’abord terrifié à l’idée de transmettre sa « maladie » à sa progéniture, notre héros va finalement embrasser le rôle de père et de chef de famille en demandant Rita en mariage et en prenant cette mission très au sérieux (il n’hésitera pas à éliminer froidement un ancien pédophile s’intéressant d’un peu trop près à la fille de Rita, Astor). Mais cette idée de paternité est aussi présente dans l’autre versant de la vie de Dexter. Car celui-ci va développer une franche amitié avec Miguel Prado, quitte à partager avec lui ses plus sombres secrets. Un Miguel Prado qui, sous des dehors affables, cache en vérité une noirceur qui ne demande qu’à sortir. Et bien entendu, Dexter sera le professeur idéal, trop heureux de s’être trouvé un frère de substitution après avoir exécuté son vrai frère. Notre ami s’improvise donc mentor, tentant d’inculquer à Miguel le code que son propre père lui a enseigné. Mais comme le fantôme de Harry lui rappelle avec insistance, ce sera aussi à lui d’assumer la responsabilité des actions de Miguel une fois la boîte de Pandore ouverte. Une thématique passionnante qui donnera lieu à une escalade graduelle jusqu’à un duel au sommet entre les deux personnages. Jimmy Smits apporte énormément d’épaisseur au rôle de Miguel Prado grâce à sa présence et à son charisme, rendant les revirements soudains du personnage totalement crédibles. Du très grand art. Quant à Dexter, il est toujours excellement interprété par un Michael C. Clarke d’une justesse bluffante. Le personnage de Dexter est toujours aussi complexe, à la fois terrifiant dans ses actions, et attachant dans son apprentissage difficile de l’humanité. On tremble pour lui lorsqu’il affronte Miguel, on est ému lorsqu’il apprend le sens du mot « pitié », ou lorsqu’il comprend qu’il a été trahi par son ami.

Mais l’autre surprise de cette saison, c’est que les scénaristes prennent cette fois beaucoup plus de temps pour développer les personnages secondaires du show. Pour Dexter comme pour ses amis, cette saison est réellement celle de la maturité. Debra, enfin rentrée à la Criminelle, tente de juguler son mauvais caractère pour décrocher un poste d’inspecteur, ce qui ne se fera pas sans peine. LaGuerta, choquée par la soi-disant trahison de Doakes dans la saison précédente, s’ouvre à d’autres opinions et apprend à faire confiance à d’autres personnes que ses proches, devenant très amie avec une avocate opiniatre. Angel passe sergent et prend son rôle à cœur, en essayant de remettre un peu d’ordre dans sa vie dissolue. Même Masuka, le blagueur de la brigade, finit par se rendre compte que ses blagues ne font rire que lui et tentera de grandir un peu. Et pour éviter que la saison ne tourne qu’autour de l’affrontement Dexter/Miguel, les scénaristes ont la bonne idée de faire intervenir un second tueur en série, le bien nommé Ecorcheur, qui sera la préoccupation première de la brigade. Et même si la traque de l’Ecorcheur rejoindra plusieurs fois les tribulations de Dexter, cette intrigue parallèle ne viendra en rien parasiter le bon déroulement du show. Avec ses arcs scénaristiques de plus en plus complexes et multiples, la série prouve une fois encore qu’elle déborde de ressources, grâce à une rigueur d ’écriture impressionnante et une galerie de personnages tous plus attachants les uns que les autres. La fin de saison, qui une fois de plus ne comporte pas de cliffhanger (et c’est tant mieux), lance néanmoins de nouvelles pistes passionnantes pour la saison suivante. Debra va-t-elle découvrir le secret de son frère ? Le mariage de Dexter ne va-t-il pas être pervertie par la passion dévorante de celui-ci, comme semble le suggérer la dernière image de la saison (une tâche de sang vient salir la robe de mariée virginale de Rita) ? Autant de questions auxquelles la série apportera des réponses passionnantes sans aucun doute…

Note : 9/10

Articles liés


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • [video] Trailer Saison 4 de Dexter – définitivement daddy

    C’est définitif, Showtime et les producteurs de Dexter mettent l’accent sur la nouvelle paternité de notre cher Dexter. Avec toujours la même parabole autour... Lire la suite

    Par  Anagbmf
    CINÉMA, CULTURE, SÉRIES
  • Promo : Dexter saison 3 (affiches, teaser + trailer)

    Après les fontaines de sang pour la saison 2, Dexter s'attaque à la manipulation photographique de magazines pour faire sa promo. Classe. Lire la suite

    Par  Red
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • "Dexter saison 3" : promo vidéo (Dream)

    La troisième saison de Dexter continue de se vendre avec classe et esthétisme sur Showtime. Pour preuve cette nouvelle vidéo promo intitulée "Dream" et dont la... Lire la suite

    Par  Buzzline
    CULTURE, SÉRIES
  • Dexter E01S03!

    Dexter E01S03 Attention : ne pas lire si vous n’avez pas vu l’épisode et que vous voulez garder un peu de suspense. A noter tout de même que je ne révèle pas... Lire la suite

    Par  Anagbmf
    CULTURE, SÉRIES
  • Dexter [3x o1]

    , Our Father // Dès la première scène de ce season premiere, on prend plaisir à retrouver Dexter et à le découvrir sous un nouveau jour : il est heureux ! Doake... Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • What Would Dexter Do?*

    Showtime ne cesse d’innover en terme de vidéos promotionnelles pour Dexter. Après nous avoir offert deux magnifiques, sublimes trailers et des parodies de... Lire la suite

    Par  Davidous
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Sur le tournage de Dexter saison 3

    Quand Michael C. Hall tourne les épisodes de la saison 3 de Dexter, il est très studieux! Il est vraiment dans le personnage et si vous regardez bien on dirait... Lire la suite

    Par  Caiera
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION

A propos de l’auteur


Geouf 149 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines