Magazine Culture

Tintin et Victor Levallois, la Patrouille des Castars

Publié le 20 février 2009 par Hongkongfoufou
Par GoudurixYZ
Tintin et Victor Levallois, la Patrouille des CastarsLa
crise économique, c'est fantastique, nous disait Vincent Ferniot avant de troquer son micro contre une cuillère à soupe. Spielberg est ruiné, victime de son ami à 12%. Non pas que je puisse me réjouir des déboires financiers de celui qui m'a fait perdre deux ans de ma vie quand je me suis tapé "La couleur pourpre", (+ 3 pour "L'empire du soleil"), 3 + 2 = 5, mais sa faillite, toute relative j'imagine, va peut -être nous épargner son projet d'adapter Tintin. Un acteur de 17 ans a déjà été choisi pour Harry Potteriser le célèbre reporter. Vu ce qu'ont enduré récemment les Thunderbirds et autres Fantastiques, pas sûr que l'esprit de la rue du Labrador parvienne intact de l'autre côté de l'Atlantique. Va-t'il jouer à la PSP et se diriger avec un GPS ? On préfèrerait ne pas savoir. Vous me direz, pourquoi tant d'inquiétude ? Je ne sais pas, faudrait que j'en parle à un psy. Déjà martyrisé par Belvision - il y a prescription - le meilleur ami de cet alcoolo d'Haddock est à l'écran ce qu'ont été les castings de Cindy Sanders pour la Nouvelle Star : une malédiction. Après avoir échappé à Philippe de Broca, au commandant Cousteau et à Claude Berri, le coup de grâce fut porté dans les années nonante par les dessins animés de l'ineffable Philippe Leprêtre plus connu sous le nom de Gildas (pourquoi prendre un pseudo quand on a un nom aussi génial ?). C'est à se demander si le souffre-douleur de NPA ne s'était pas vengé sur Tintin dans ses dessins animés : héros aseptisé, produits dérivés hideux...
"Il n'y aura plus de Victor". L'opulence c'était pas la bonne ambiance, nous disait presque Vincent Ferniot avant de troquer son micro contre une cuillère à soupe propre. Années 90, les petits porteurs ne se battent pas pour acheter le dernier Victor Levallois, impeccable cousin au second degré de notre héros de la ligne claire. "Je n'ai jamais connu de succès en librairie en bandes dessinées" nous avoue Stanislas. Comme disait Bortek, chanteur de Jad Wio : Victor, malgré tous nos efforts on est mené au score. On passe à côté de pleins de choses "avec ces deux premiers albums, il y a donc la guerre d'Indochine. Avec le troisième, la reconstruction industrielle d'après guerre. Puis par exemple, la guerre d'Algérie, le mur de Berlin, un tournage de péplum à Cinecita, le swinging London...". Ne retournons pas le couteau dans la plaisanterie. Pour une fois la plus courte n'était pas la meilleure. Il se contente cahin-caha de petits et grands albums dispensables et indispensables (les goûts et les couleurs, hein...). "La chute de l'ange" se lit et se relit. Peut se voir aussi. Le personnage ressemble à Victor Levallois et traverse l'histoire dans un rêve. Il ressemble aussi à un Tintin syndiqué sortant de chez Jean-Louis David. Comme par hasard, Stanislas est le biographe d'Hergé. D'un rêveTintin et Victor Levallois, la Patrouille des Castars à l'autre, on ne peut s'empêcher, en sortant de chez son psy, d'imaginer ce que donnerait une histoire de 62 pages, juste pour voir (et savoir). Sans tâcherons de Canal Plus, sans numérique et sans Pixar. Que sais-je , je n'y connais rien. Mais De Maesmaker a déjà signé son contrat. Sûrement pas pour rien. La bourse de Paris a terminé en forte hausse hier, le CAC 40 gagnait 3,73%, profitant d'un rebond technique, encouragé notamment par la publication d'indicateurs meilleurs que prévu aux Etats-Unis. L'indice vedette, dans le sillage de Wall street...blah blah...S'est envolé profitant d'un bénéfice net de 3 milliards d'euros... Oh non. Tintinophiles, faites une bonne action. Vendez les vôtres.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Les bretelles de Tintin

    Lisibilité et cohérence Les héros de BD se doivent d'être reconnaissables avec aisance. Plus que leurs cousins de littérature et de cinéma, ils faut qu'ils... Lire la suite

    Par  Aaapoum Bapoum
    BD, CULTURE, LIVRES
  • Victor De Castro

    Toutes les photographies, Victor De Castro©Né en 1977 et basé à Genève. Lire la suite

    Par  Pierre Pozzi
    BEAUX ARTS, CULTURE
  • Tintin , version Québéquoise

    L’album de tintin qui porte pour l’instant le titre du travail “Coke en stock” version Quebecoise soulève des polémiques . Claude Poirier un linguiste joint... Lire la suite

    Par  Buzzgle
    BD, CULTURE, LIVRES
  • Maison Neuve - Victor, Victor

    A la manière d’un François Virot (une des belles surprises de l’année 2008), les français de Maison Neuve, marchent sur les traces des groupes pop/folk... Lire la suite

    Par  Pop Culture
    CULTURE, MUSIQUE
  • [news] Tintin of the dead

    Le site de Variety rapporte que Simon Pegg et Nick Frost devraient bien jouer les frères Dupond et Dupont. Okay, on en avait entendu parler. Mais voilà, quoi, l... Lire la suite

    Par  Anagbmf
    BD, CINÉMA, CULTURE, LIVRES
  • Bref hommage à Victor Hubinon

    Il y a déjà 30 ans aujourd’hui, le dessinateur belge Victor Hubinon décédait d’une crise cardiaque. Il n’avait que 54 ans. Le créateur graphique des séries... Lire la suite

    Par  Manuel Picaud
    BD, CULTURE, LIVRES
  • Tintin fête ses 80 ans!!

    Le plus célèbre reporter du monde de la BD fête ses 80 ans aujourd’hui car c’est le 10 Janvier 1929 qu’il est apparu la première fois dans Le petit Vingtième,... Lire la suite

    Par  Sebanou974
    BD, CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Hongkongfoufou 2062 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine