Magazine

Internet mobile, quand finira le blocus des ports ?

Publié le 20 février 2009 par Pushee

blocus-ports-internet-mobile Alors que SFR annonce  l’arrivée du Googlephone HTC magic on est en droit de se demander ce qu’ils vont mettre comme forfait avec.  Heureux possesseur d’un téléphone sous windows mobile c’est avec un plaisir toujours renouvelé que j’observe SFR tout faire pour limiter l’accès à internet et Google tout faire pour contourner ces limitations.

Illimythics, l’illimité du mytho

Actuellement, chez SFR pour monsieur tout le monde l’accès au net se fait par le biais de illimythics. La lecture attentive du contrat et la pratique quotidienne du forfait montre encore tout ce qui sépare un opérateur de téléphonie d’un fournisseur d’accès digne de ce nom. Tout d’abord quand SFR dit accès  illimité c’est à la réserve, qu’au delà de 500 Mo par mois, SFR se réserve la possibilité de limiter les débits.  Soucieux de préserver leur business model les opérateurs ont tout fait pour bloquer tout ce qui peut être une menace. La VOIP est bien entendue bannie et l’utilisation de Skype impossible. Pour arriver à cette fin la solution technique la plus simple qu’ils ont utilisé à été de bloquer tous les accès au net autre que par le port 80, celui du web. Résultat dés que l’on veux utiliser un programme qui utilise autre chose que le web ou bien on ne peut pas, ou bien il faut payer un supplément. Faisons un petit tour des services.

e-Mail sur téléphone portable

Même sur un service aussi simple que les mails, SFR vous interdit de vous connecter à votre serveur POP ou IMAP si vous n’avez pas pris l’option Business mail.
A la place vous devrez utiliser la solution alambiquée de SFR ou passer par un webmail ce qui sous windows mobile est rarement agréable. Google pour le coup a dévellopé un joli petit client java qui sans avoir toute les fonctionnalités souhaitées permet quand même d’avoir quelque chose d’utilisable.

Messagerie instantanée

SFR n’a cessé de changer de politique dans ce domaine.  Après avoir développé sans grands sucés sa propre solution, ils ont adapté celui de microsoft.
Bien évidemment le Messenger by SFR est limité au messages et pas question d’y faire la VOIP, Webcam ou échange de fichier.
Mais même comme ça cela risquait de concurrencer la poule au œuf d’or qu’est le SMS, ils l’ont rendu payant…
36 € par an pour utiliser un service gratuit sur  internet et déjà inclus dans un abonnement classique il fallait oser.
Pour l’instant Google n’a pas trouvé de contournement, Google Talk ne marche pas quand on passe sur un téléphone mobile.

Géolocalisation

Google depuis quelques années investit beaucoup sur la géolocalisation. De Googlemaps, à Latitude en passant par Google streetview, Google s’intéresse à votre position.
Le seul hic c’est que SFR refuse de la lui donner. Que ce soit avec Gallery ou les services de géolocalisation SFR ça marche mais pas avec Google.
Pour les téléphones haut de gamme comme le HTC Magic cela ne posera pas de problème puisqu’ils sont directement équipés de GPS, contournant ainsi la restriction.
Quand à Latitude qui devrai permettre de savoir en permanence où nous sommes et où nos amis sont, et bien SFR développe déjà sa propre communauté géolocalisée avec Kyela.
SFR se retrouve en concurrence avec Google.

On pourra continuer ainsi longtemps à énumérer tous les petits services sympathiques à la last.fm que l’on espérai naïvement retrouver sur son téléphone portable et que du fait de limitations arbitraires de l’accès à internet on doit se passer. Alors maintenant on attend l’arrivée d’un quatrième opérateur. Un opérateur comme Free qui aura d’abord été  un fournisseur d’accès à internet avant d’être opérateur de téléphonie mobile. Un opérateur qui sache ce que c’est un vrai accès internet. Espérons que pour obtenir cette quatriéme licence il ne vende pas son ame au diable et fasse comme ses petits camarades.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pushee 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte