Magazine

C’est bouclé !

Publié le 20 février 2009 par Poussemanette
Avez-vous déjà rêvé de revenir dans le temps ? Eh bien, c’est possible avec la RATP ! Vous allez faire un voyage en arrière de 102 ans ! Prenez le métro Ligne 5 direction Place d’Italie et allez faire un tour de boucle ! Vous passerez par un tunnel qui avait vu passer ses derniers voyageurs en 1907…
Entrée de la boucle
Aux origines du métro Parisien (1900), les rames de métro ne disposaient que d’une cabine de conduite. Donc, une fois arrivé au terminus, le train devait se retourner pour repartir dans l’autre sens (ce qui était fait avec une voie en boucle). C’était la pratique standard, héritée des chemins de fer (les locomotives à vapeur sont retournées sur une rotonde ou empruntent une boucle de retournement).
Mais ca coûte chère de construire des boucles aux terminus, et quand le réseau est en pleine expansion (entre 1900 et 1906, il y avait plusieurs ouvertures de lignes par an !), il n’est pas possible de construire des boucles dans les terminus provisoires. Rapidement, des rames à doubles loges (dont à conduite réversible) sont mises en service. Ainsi, les trains repartent directement dans l’autre sens, en utilisant la cabine opposée. C’est la technique du tiroir (je vais au bout du terminus, je change de voie, je change de cabine et je repars !).
Aujourd’hui encore, l’essentiel des terminus du métro utilisent la technique du retournement par tiroir. Seul quelques rares terminus ont conservés les dispositions d’exploitations originelles (allez donc voir Porte Dauphine !!).
A Place d’Italie, le terminus avait été conçu en boucle, mais lors de la création de la grande ligne 5 en 1907 (Etoile à Gare du Nord via Place d’Italie par la fusion de la ligne 2 Sud et 5), celui-ci était devenu inutile. Lorsqu’en 1942 la ligne 5 est remaniée (à cause de l’extension au Nord), la boucle n’est pas remise en service.
Vers les ateliers
Depuis c’était toujours le cas. C’est seulement en 2007 que l’idée de revenir à la boucle d’origine est réapparue. Pour gagner du temps en terminus, c’est bien plus facile de faire tourner un train que de le faire manœuvrer (bah oui, le conducteur doit se taper les 75 mètres de train pour changer de loge).
En dehors de l’aspect historique, c’est une vraie découverte de terrain qui vous attend dans la boucle. Prenez votre plan du métro (http://carto.metro.free.fr/metro-paris/) et regardez défiler sous vos yeux les différents tunnels, boucle et contre boucle ! A vous de trouver le chemin des ateliers, les voies de la 6 (facile ce sont des pistes pneus) et les positions de garages.
Arrivée en station

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Poussemanette 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte