Magazine Insolite

Patrick Sébastien...

Publié le 21 février 2009 par Chantal Doumont

patrick-sebastien2Patrick Sébastien...

Les Français l’adorent. Patrick Sébastien qui présente un variété long de trois heures tous les samedis soir à l’antenne de TV-5, traverse une période difficile.

L’animateur de 55 ans a accordé une entrevue sur le site dhnet.be où il raconte franchement son rapport avec la mort. Ce n’est pas que sa propre mort l’effraie dit-il sauf que mourir le ferait littéralement suer car il n’aurait pas la chance de voir grandir sa fille Lili, cette petite polynésienne qu’il a adoptée en 2007.

Ce qui l’affecte présentement, c’est la perte de son chef d’orchestre favori, René Coll décédé en janvier. René était plus qu’un musicien, il était un grand ami et faisait pratiquement partie de la famille.

En 1990, Patrick Sébastien a affronté l'un des pires drames qui puisse arriver à un père, la perte de son fils. Sébastien, 19 ans, s'est tué dans un accident de moto. C'est pour lui rendre hommage que Patrick Boutot est devenu Patrick Sébastien. "Avec la mort de Sébastien, mon fils, j'ai appris à relativiser", confie-t-il au site belge.

Suite à la mort de sa mère et à la disparition de son ami René Coll, il s'apprête à sortir un livre, peut-être une sorte de thérapie pour évacuer sa souffrance. "J'ai un livre qui va sortir et qui s'appelle "Tu m'appelles en arrivant". J'y explique les deux derniers mois de la vie de ma mère et surtout la fabuleuse euphorie qui a suivi sa mort, elle est rentrée en moi. En vivant au jour le jour ces derniers moments, j'ai appris des trucs incroyables, que par exemple l'homme qui m'a abandonné à la naissance n'était pas celui que je croyais et qu'elle m'avait toujours dit, mais un autre..."

Si Patrick Sébastien donne l'image d'un homme heureux à son émission, c’est qu’il est un très bon comédien et que son show, « Le plus grand cabaret du monde » lui tient à cœur.

Sur son plateau, des artistes venant des quatre coins du monde. Danseurs, effeuilleuses, magiciens, chanteurs, jongleurs, clowns, acrobates, acteurs, politiciens, ils sont tous là.

Pour ceux qui aiment le style des cabarets des années 50 avec paillettes, plume, seins nus et musique rétro, c’est l’idéal. C’est un style d’émission qui ne se fait plus du tout au Québec et même aux Etats-Unis. Sans doute que les coûts de production seraient trop élevés.

planete.qc.ca


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine