Magazine Autres sports

Avec ou sans muserolle?

Publié le 21 février 2009 par Pierreristic
Avec ou sans muserolle?

Il y a quelques temps, je me suis interrogée sur la différence entre les filets avec muserolle et ceux qui n’en ont pas. J’ai donc fait quelques recherches sur le net, et je partage donc avec vous (si je me la posais cette question, il doit bien y avoir d’autres personnes qui ne le savais pas non plus!) la synthèse de ce que j’ai pu trouver. Comme pour beaucoup de choses dans le monde équestre, il y a ceux qui ne jurent que par un filet équipé d’une muserolle et ceux qui n’imaginent même pas en mettre une à leur cheval.

Alors pourquoi?

* Les plus d’un filet avec muserolle:
- Ayant la bouche fermée, le cheval ne peux pas échapper à l’action de la main sur le mors
- Pour les chevaux un peu “vifs”, la muserolle permet de mieux les encadrer et d’avoir plus de chance de les maitriser s’ils embarquent leur cavalier

* Les moins d’un filet avec muserolle:
- Le cheval peut prendre la mauvaise habitude d’ouvrir la bouche à tout va dès qu’on essaye de lui attacher la muserolle
- Il ne peut pas se décontracter la mâchoire comme il le souhaite
- Selon certains cavaliers, cela peut aussi gêner le cheval pour mâchouiller de l’herbe lors des ballades (mais bon, ce n’est pas non plus impossible pour lui)

002779 Avec ou sans muserolle?
* Les plus d’un filet sans muserolle:
- Le cheval n’a pas la bouche fermée, il peut donc l’ouvrir et la fermer à sa guise. Cela permet au cheval de se décontracter la mâchoire s’il le souhaite
- Beaucoup de chevaux n’ont pas besoin d’avoir de muserolle de part leur caractère, il est donc inutile de leur maintenir la bouche fermée pour rien

* Les moins d’un filet sans muserolle:
- En cas de chute sans lâcher le filet, il peut plus facilement s’en aller car il n’y a que les oreilles qui le tienne. Avoir un cheval en liberté dans la nature n’est pas forcement drôle…
- Comme le cheval peut ouvrir la bouche, il est possible que le mors passe sous la langue et donc lui faire assez mal. Ou bien que le mors glisse d’un côté ou de l’autre de la bouche. Il vaut donc mieux utiliser un mors à aiguille pour limiter les risques de ce côté là (ou bien des anneaux en plastique de chaque côté du mors)
- N’ayant pas la bouche fermée, le cheval peut essayer d’échapper à l’action faite sur le mors en inclinant la tête

Il me semble que ce choix doit se faire principalement en fonction du cheval que nous montons. Pour certains il s’avérera plutôt dangereux de ne pas leur mettre de muserolle et pour d’autres cela ne sera vraiment pas nécessaire. Sans parler des chevaux qui ne la supporte pas.

 Avec ou sans muserolle?
Personnellement, je n’ai jamais monté un cheval sans muserolle. Mais d’après ce que j’ai lu, beaucoup de cavaliers ne ressentent pas la différence. Pour le cheval que je monte actuellement, j’ai choisis une muserolle combinée, mais je fais très attention à ne pas trop la serrer (surtout la partie sous le mors) pour ne pas lui clouer complètement le bec.
Je testerai le filet sans muserolle le jour où j’aurai mon propre cheval!

Photos equistock et aidegalop


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierreristic 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines