Magazine Beaux Arts

Darwin, "le loft" et l’eugénisme

Publié le 21 février 2009 par Sheumas

   Le paradoxe de la clique de Big Brother, c'est de se réfugier derrière un masque de Vertu et de déclarer la chasse aux sorcières au nom de la Vertu. Cette politique cache un régime corrompu dont les membres ne cherchent qu'à tirer profit de la situation et à abuser de ceux dont ils dénoncent les agissements.

   On voit là à quelles dérives peut mener le fameux principe de la « sélection des espèces ». Par un travail mené en laboratoire, Big Brother cherche à imposer une nouvelle humanité, immuable... Une humanité que le régime contrôlera. On n'est pas loin des dérives qu'a occasionnées la pensée de Darwin : celles qui utilisent le principe de la sélection naturelle pour ériger un modèle social, celles qui prônent l'eugénisme.

   C'est là que la voix des Indécents prend tout son sens dans ce loft qui tourne au cauchemar. Je propose demain de faire un détour par la fin de « Loft History 2084 ».

 

Darwin, loft

par Eric Bertrand publié dans : Théâtre au lycée communauté : Voyage et écriture
ajouter un commentaire 0 commentaire (0)    commentaires (0)    créer un trackback recommander Retour à l'accueil

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sheumas 243 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog